Accueil > Législation des cabanons, ruines, -20m2, HLL. > Choix du site pour construire son cabanon.

18 août 2012     dernière mise à jour : 27 septembre 2017     Miguel     0 messages etour rubrique Législation des cabanons, ruines, -20m2, HLL.


Choix du site pour construire son cabanon.

Dans certains lieux où le prix du M² de terrain constructible a atteint des niveaux indécent, la chasse est faite aux petites constructions existantes qui années après années connaissent greffes et extensions pouvant s’avérer de véritables placements à long terme. Et en parlant de chasse, le tuyau c’est peut-être d’être en bon terme avec les sociétés de chasse, et avec la mairie !

Bien entendu, il n’y a pas de règle sous ce titre. Ou s’établir ? Statistiquement la campagne profonde est le meilleur endroit. Une petit ruine, des enfants à scolariser, un pouvoir de séduction près du bar du coin, des blagues avec le facteur.

 Le bons sens géographique.

Il est vrai que l’on a moins de chance d’avoir un souci avec une cabane en Lozère que si on cherche à l’édifier au pied du Mont Blanc.

Dans certains lieux où le prix du M² de terrain constructible a atteint des niveaux indécents, la chasse est faite aux petites constructions existantes qui années après années connaissent greffes et extensions pouvant, délais de prescriptions passés, être de véritables placements à long terme.
Alors, nous avons beaucoup de sujets sur la rénovation des bâtiments plutôt de taille modeste, et désaffectés sur notre forum législation, mais parfois, il s’agit de terrains de loisirs dans le Var, à proximité d’une station de ski, ou près de l’entrée d’un village, etc, dons nos prescriptions sont à mettre au conditionnel.
Mais voilà, on peut tenter et les grosses réussites dont certaines sont des monuments patrimoniaux sont parties de constructions clandestines.

 Les cabanes au fond des bois sont elles un placement ?

Cela pourrait être un investissement idéal lié à la rareté de la solitude dans une société démographiquement prospère.
Mais malgré tout, les cabanes isolés ne sont pas encore de véritables placements. A l’heure ou les réseaux sociaux nous perfusent de messages propres à investir les bois à la recherche d’une vie saine perdue, les gens recherchent tout de même les endroits où pullulent magasins et bars lounges.
Il y a encore du chemin à faire pour la plupart de nos concitoyens, malgré les Bobos, les bios zens, les geeks végans... Une location de cabanes perchées, çà va un weekend, l’expatriation sauvage dans nos contrées et ceux malgré les très récents jobs déportés comme les Ebusiness, les VAD, etc, sont encore dans le domaine du fantasme comme les doux rêves de croisières au long cours des propriétaires de voiliers dormants dans nos port de plaisance. Soit. Pourtant certains y sont déjà installés dans ces endroits sauvages comme les pères de Valérian et Laureline, précurseur des sagas Lucas et Cie qui sont réfugiés sur la région de l’Aubrac.

La place du système dans la non exode des néo ruraux y est pour beaucoup. Et le système, c’est sacré. Il faut une société ou les femmes et les hommes consomment, et ainsi la belle des champs et l’ami Ricoré dans pubs des années 80s ont fait place aux réceptions branchées onéreuses à la mode 75* dans les pubs télé.
La campagne, c’est aujourd’hui un terrain calme où des business juteux se développent en toute quiétude et sous des cartes blanches inébranlables comme... l’éolien

  • 75 c’est juste après le 74 Haute Savoie

cabane pilotis sur un lac

 Le côté intégration dans nos campagnes

Malgré tout, ne pensez pas que si vous achetez un bois au fond de n’importe où, vous n’allez pas être un total inconnu bien longtemps. Même sans le téléphone arabe et l’effet cloche-merle, il serait imprudent de sous-estimer les capacités de nos chasseurs nationaux qui, dès le mois d’août, battent les campagnes d’une manière souvent impressionnante. Ceux-ci transforment des coins -qui peuvent paraître pour des citadins : en dehors du monde- en un terrain de loisirs ou ils connaissent le moindre muret. De plus sachez que les élus sont les premiers à s’adonner a cette activité, donc c’est pour dire que le tuyau c’est peut-être d’être en bon terme avec les sociétés de chasse, et avec la mairie si vous achetez une cabane dans les bois.
Mais malgré cela, la rénovation des petites ruines fait rarement et fort heureusement l’objet des sanctions. Malgré que la législation soit asses stricte sur le sujet. Les éoliennes de 150m oui, un toit sur une petite bergerie : non. C’est La France, et nous sommes (très) loin d’avoir la palme du bon sens que ce soit dans la protection des sites, l’architecture, le bio, etc...

Alors un autre point important, ne faites aux autres, ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse. Vous vous attendez à un minimum de sourires, alors laissez de côté votre ombrageux, votre meute de chiens errants, et ne faites pas de votre endroit, une annexe de la déchetterie de l’agglo, car les ennuis arriveront précocement et cela sera très légitime que les agriculteurs qui sont très rarement des pollueurs (on ne parlera pas de produits chimiques lié à l’agriculture, ici) vont tombent dessus.

cabane abandonnée

Donc si le cœur vous en dit, foncez, les bois sont peu chers encore car incultivable, et l’hectare peut vous en coûter moins cher qu’une citadine diesel de 200 000 Km. Sachez par contre que de nombreux voisins européens s’aventurent dans ce genre d’investissement impossible à réaliser chez eux, par manque de place et suite à la flambée de l’immobilier. Mais çà se tasse. Et les Anglais n’investissent plus beaucoup dans nos campagnes car nos gouvernants ont eu l’idée saugrenue de taxer les plus valus à 30 ans dans le secondaire.

accès habitat nomades






Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

séjourner en cabane les annonces de cabanes le forum de l'habitat alternatif en France

Rechercher une cabane