Accueil > Autonomie de la cabane, eau, électricité, chauffage, confort > Confort : Eau chaude, réfrigérateur, etc.

11 mars 2006     dernière mise à jour : 12 septembre 2016     Les Cabanes, Miguel     0 messages etour rubrique Autonomie de la cabane, eau, électricité, chauffage, confort


Confort : Eau chaude, réfrigérateur, etc.

En général, on se répète, une lampe à pétrole, un poêle à bois, un poste OC, une bonne bibliothèque et du ravitaillement de qualité suffisent pour un séjour sympa.

  1) Le frigo :

Le moyen le plus efficace et le plus économique de produire du froid et de conserver des aliments consiste en l’installation d’un groupe froid comme on peut en trouver sur les voiliers. Fabrication d’un bac isotherme type cube de 60 cm de coté avec ouverture sur le dessus pour éviter les déperditions de chaleur et installation d’un compresseur électrique 12V (pas de système à absorption sous énergie électrique). Il faut être bricoleur, mais ces groupes froid sont livrés en général avec un système déjà chargé en gaz. Cela peut vous éviter des installations de production d’énergie complexes et couteuses en matériels et en batteries.

 cuisine roots
Il existe également des réfrigérateurs fonctionnant au gaz et souvent gaz, 12V, 220V, avec des bouteilles type propane. Nous en parlerons ultérieurement dans la mesure ou certaines marques ne font plus ce type de produits.... Certaines marques délivrent des modèles assez imposants avec compartiment de congélation.

Un conseil : toujours plein le frigo car on réfrigère en enlevant des calories au contenu donc les marchandises servent d’accumulateur de froid . Vide il consomme beaucoup plus car il y a des déperditions notamment lors des ouvertures et fermetures. Et puis un frigo plein, c’est toujours plus sympa qu’un frigo vide surtout au fond des bois...

 2) La salle d’eau :

Maintenant une douche donnant sur la nature ou un cabanon auxiliaire aménagé en sauna sont un plus. Nous aurons l’occasion d’en reparler sur le site .

En ce qui concerne la douche, un petit conseil, si vous êtes dépourvu, une grande casserole d’eau chaude (sur le poêle) et un gant feront l’affaire. Un gant bien mouillé, un peu de gel douche (ou un savon aux huiles essentielles) dessus et un rinçage en passant doucement la casserole d’une épaule à l’autre, fera de vous une femme ou un homme neuf.
En cas de météo fraiche et d’une absence de bac de douche ou de baignoire, le système D est la mise en place d’une petite piscine gonflable pour enfants à l’intérieur.

Eau chaude solaire :

Un des moyens les plus économique et le plus écologique de chauffer son eau sanitaire est de capter le rayonnement solaire. Pour ce faire ,il existe le chauffe-eau solaire individuel à thermosiphon ou circulation naturelle, ces systèmes sont très employés dans les DOM TOM par exemple. On trouve des modèles livrés en monobloc à partir de 125 L de capacité, donc sympa en usage cabane lors de séjours conséquents (ou à l’année bien sur).

ballon et panneaux de toit pour l'eau chaude solaire
Chauffe eau solaire, ballon et panneaux.

:: : Eau chaude solaire.

Principe du thermosiphon : un circuit rempli de liquide caloporteur (qui transmet la chaleur) relie les capteurs solaires au ballon de stockage placé au dessus de ceux-ci. Le soleil rayonnant sur les capteurs réchauffe le liquide qui, une fois chaud, monte naturellement vers le ballon de stockage et échange sa chaleur avec celle de l’eau. Quand il refroidit, le liquide redescend vers les capteurs pour être chauffé à nouveau.

 schéma d'un thermo-syphon:: : schéma d’un thermo-syphon.

Cette eau chauffée naturellement peut être utilisée directement ou peut alimenter en préchauffage, le ballon du foyer. Donc, selon la période de l’année, ou vous aurez naturellement de l’eau chaude ou votre ballon n’aura plus qu’à la réchauffer. Dans tous les cas, les économies sont manifestes.

Les chauffe-eau solaires à thermosiphon peuvent être monoblocs - c’est-à-dire que les capteurs sont solidaires du ballon et que l’on pose le tout sur un châssis dans son jardin ou sur son toit, - ou désolidarisés – ce qui permet par exemple de fixer les capteurs à l’extérieur et le ballon à l’intérieur pour limiter la déperdition de chaleur de celui-ci.

Les chauffe-eau solaires à thermosiphon vous permettent, quelque soit la région où vous réalisez votre cabane, d’obtenir entre 50 et 75% de votre eau chaude gratuitement et écologiquement (entre 85% et 95% les mois d’été). Article réalisé avec l’aide de la société solairenvie.

Quelques conseils :

Disposer les capteurs solaires face au sud (±15°) et vérifier qu’il n’y a pas de vis-à-vis même l’hiver. Vous devez donc déterminer le meilleur emplacement pour vos capteurs : dans votre jardin, sur votre toit ou en façade.

Un ballon à l’intérieur pour des performances optimisées. Lors de la construction de votre cabane, prévoyez une place pour placer le ballon à l’intérieur. A l’abri du froid et du vent, votre ballon sera plus isolé et donc plus efficace.

Pour amener l’eau à votre cabane, des tuyaux en PER sont conseillés car flexibles, faciles à installer et peu onéreux.

Un socle pour une meilleure stabilité. Si vous installez votre chauffe-eau solaire sur son châssis dans votre jardin, pensez à faire un socle plat, en béton ou en bois pour stabiliser la structure.

 3) Cuisson et cuisine :

Grâce au gaz peu de complications pour la cuisson, une bouteille de butane et vous pourrez cuisiner à votre guise. La même pourra être utilisé pour un frigo, une plancha.
Un évier sera très pratique, prenez le large et à deux bacs. C’est important pour les économies d’eau. L’émail présente l’inconvénient de rendre les vaisselles dangereuses pour les verres, tasses, etc. Les chocs sont plus... fatals.

:::plan de cuisine dans un mazet.

Pensez aussi aux poêle à bois et cuisinières a bois. C’est du boulot c’est très sympa.

:: : Cuisine au bois.

Pour les habitants de La Réunion, les jeunes adeptes d’une vie près de la nature, la cuisine ’feu d’bois" est tout un art qui apporte une saveur réelle et un mitonné pour peu que l’on ait de bonnes marmites.

cuisine au feu de bois, marmites

Une fois que le dispositif est en place, l’habitude prise, c’est assez simple de calculer son feu et de gérer la braise pendant que çà cuit.

http://www.les-cabanes.com/vente-terrain.html http://www.habitat-alternatif.com/video.html http://www.les-cabanes.com/sejourner.html






Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

séjourner en cabane les annonces de cabanes le forum de l'habitat alternatif en France

Rechercher une cabane