Peut-être une solution pour aider des sans abris

Discussions libres autour de la vie dans les bois et de l'esprit cabane.

Modérateur: CabanesRedac

Messagede gaucho » Lun Mai 04, 2009 12:05 pm

Bonjour Lambertini,
J’ai lus ton message, et bien sûr je partage ton opinion sur le fait que sa devrai être aux élus de prendre des mesures pour aider les sans abris, et surtout pour faire en sorte qu’il n’y ai plus de sans abris, ni parmi les personnes sans emploi, et bien sûr, encore moins pour des gens qui ont un boulot, un salaire, et qui vivent dehors, c’est inadmissible, et malheureusement c’est bien réel.
J’ai bien saisie que tu n’es pas pour le déplacement des gens, car des mesures devraient être prises là où le problème existe.
Je suis totalement d’accord avec ton résonnement, sauf que les élus des villages, ville, département, région, et gouvernement, ne sont pas très efficace, enfin, certain je pense doivent l’être, mais sa doit être une faible minorité, et qui ont probablement les mains liées ou peur de s’exprimer ouvertement.
Je suppose que sur ce point tu ne dois pas non plus avoir une grande confiance et attente de ces gens placé.
C’est entre autre pour cette raison, que je pense que dans la vie il faut aussi se démerder sans le système, lorsque celui-ci est inefficace.
Dans tous les cas, d’une façon certaine il y a toujours des options qui aident à se retourner ou carrément à vivre autrement.
Et enfin, je crois que par esprit de liberté, rien ne nous empêche de continuer ce que d’autre ont toujours fait, voyager, se déplacer, prospecter les endroits pouvant permettre de s’installer ailleurs si rien ne nous attache, et qu’on croit qu’on peu se vivre mieux dans ces autres contrés.
Le mode de vie que choisissent des peuples nomades par exemple, n’est à mon avis pas exclusivement réservé à ces peuples, et bien d’entre nous sommes pareil, et avons choisi un mode de vie similaire.
Par goût de découverte, entre autre, mais surtout, par esprit de liberté, et aussi peut-être parce que quelque pars, on ne se sent pas heureux dans un système, qui comme tu le dis, où les élus veulent voir un peuple de consommateur docile qui obéissent à ce que leur dictent les médias, entre autre.
Il est vrai qu’à l’origine, je n’ai pas d’attache et j’ai vécu sans m’en créer, ce qui est probablement plus facile pour moi de sortir d’un endroit, et d’aller m’installer ailleurs, et recommencer autant de foi que physiquement je le pourrai, et si cela va de plusieurs années par endroit, il est certain que je me suis attaché d’abord à la Guyane, et à certain lieu plus particulièrement.
Quoi qu’il en soit dans les prochains mois, je vais être en préparation d’un nouveau terrain, changement de coin, car j’aime cette vie, et si je peu la faire découvrir à autre que des touristes, par exemple à des gens qui ont toute les raisons de s’y attacher comme moi je m’y attache, alors tu sais, je serai vraiment très heureux.
C’est une forme de partage avant tout, car ce mode de vie je ne suis pas le seul à l’aimer, d’autre en ont envie, et d’autre le rêve, tu sais, je n’imagine pas qu’on va résoudre un problème.
Simplement je veux faire connaître à d’autre un mode de vie que je connaîs, qui est proche de la nature, où on peu se démerder à vivre avec ce qui nous entoure et se qu’on peu arriver à faire pour se nourrir, par exemple trouver et produire sa nourriture, mais aussi pour s’assurer quelques revenu qui sont malgré tout nécessaire.
Sauf, que je pense que des personnes qui se trouvent dans la rue, aurai là l’opportunité de vivre aussi librement que moi dans cet environnement, plutôt, que de subir un triste sort, que nous connaissons. Nous, ce sont toi et moi, les cabanautes, le peuple, les élus, et aussi les associations qui se sont mis à la charge de les aider.
Enfin, ce projet n’est pas sans une continuité, tu connais qu’il y a des problèmes lié à l’orpaillage, et je pense qu’il y aurai à faire sur ce sujet, mais je ne vais pas en parler à cet instant, car ce n’est probablement pas la place sur ce forum, et d’autre pars, il faut déjà avancer étape par étape, mais je suis certain que des gens motivé pour protéger leur environnement seront là aussi plus efficace pour la défense et la protection de la terre, de la faune et de la flore, que des élus en place.
Aujourd’hui les Amérindiens qui sont dans un état d’isolement ne sont pas écouté, car leur voix ne portent pas assez loin, mais des nouvelles populations qui vivraient en forêt, pourraient quant à eux se faire entendre, d’autant qu’en s’engageant sur des plans associatif.
Je ne veux pas parler trop de tous cela maintenant, car dans l’immédiat je souhaite surtout rencontrer des personnes voulant s’investir dans le projet, et créer des associations, mais je sais qu’il y a beaucoup à faire sur de nombreux sujet, et on en parlera le moment venu, et surtout sans occuper de la place sur des forums si le sujet est hors rapport, respect pour les personnes qui ne veulent pas rentrer dans ce projet.
Je vais arrêter là pour l’instant, mais j’espère que nous aurons d’autre bavardage, car si tu es sur ce forum, c’est que tu es aussi un adepte des constructions de cabane, de vie proche de la nature, et donc nous avons des points commun, et peut-être des idées à s’échanger.
Je te souhaite de passer une très bonne fin de journée, en te disant à bientôt, Gaucho
gaucho
constructeur
constructeur
 
Messages: 10
Inscription: Dim Avr 12, 2009 5:18 am

Messagede lambertini » Mar Mai 05, 2009 8:22 pm

je te rejoind sur certains points, sur les quelles tu a entierement raisons d ailleurs.
je vis en caravane, c est mon choix,
mais un SDF a t il vraiment le choix?? . car avoir le choix est un luxe, les sdf en t ils ce luxe..
pour revenire a la foret, elle n est pas dangereuse, l homme est baucoups plus dangereux.
et j aime baucoup trop la foret, pour il faire venir du monde :D
lambertini
robinson des bois
robinson des bois
 
Messages: 41
Inscription: Jeu Avr 09, 2009 8:53 pm
Localisation: normandie

Messagede gaucho » Dim Mai 17, 2009 7:16 pm

Bonsoir LAMBERTINI,
Du retard pour répondre à ton message, je suis resté absent plus longtemps que je prévoyais.
-Je reviens donc sur la discution en cour. Je suis certain que tu as apprécié la forêt lorsque tu y étais, mais depuis les années 80, et en particulier depuis la fin des années 90, la situation c'est dégradé de façon concidérable.
Très long à expliqué en te donnant tous les détails, mais en partie dus à une activité aurifère clandestine, ainsi que tout le trafique qui garvite autourd, la forêt de Guyane, est peuplée actuellement de mauvaise mains. Les intensions étant de piller les réserves d'or, par tous les moyens, et en paralèlle de s'enrichir aussi par tous les moyens, même les plus criminelle.
-Dans ces conditions, la question de l'environement, le déforestation, le massacre de nombreux animaux, y compris les espèces protégers, les conditions de vie actuelles des peuple Amérindien, Wayanas en particulier des villages du haut Maroni, Antécum Pata pour ne citer que lui, ne sont la préocupation de personne et encore moins de l'état comme il voudrai pourtant le faire croire lors des quelques passages de quelques représentant en Guyane, une foi de temps en temps.
-Les Amérindiens, actuellement se font tirer dessus par les piroguiers chargé d'acheminer les tonnes de marchandises vers les sites d'orpaillage, clandestin et aussi des sites déclaré. Ces tire d'intimidations restent pourtant très dangereux car d'armes automatique en direction des villages et des habitants, ces mêmes Amérindiens qui lorsqu'ils vont se faire entendre à la Gendarmerie de Maripassoula, les "autorités" refusent d'enregistrer leurs plaints.
-Le vacarmes des machines et le massacre organisé par des équipes de chasseurs chargé d'approvisionner en viande les sites d'orpaillage clandestin, ont pour éffet de réduire le gibier en proximité des villages Amérindiens, ceux ci devant maintenant se déplacer de plus en plus loin pour trouver leur nouriture.
-lAlors que depuis 2006 l'utilisation du mercure est interdit en Guyane, les sit d'orpaillage clandestin, et quelques site déclaré continue à l'utiliser pour l'extraction de l'or, conclusion, les cours d'eau sont polués par la présence de mercure, les poissons sont empoisonné au mercure, les Amérindiens eux même en consommant du poisson de façon régulière s'empoisonnent à leur tours. (La réponse des ministres concerné ets qu'ils doivent arrêter de manger du poissons, poin finale)
-La zone sud, alors qu'un tracé délimite un parc naturel sensé resté propre! Des orpailleurs sont dessus en toute impunité.
-Quant à la déforestation, des grand expert font des tours d'hélico pour constater l'évolution des activités clandestine, et déclaré, ils observent la forêt qui disparait, mais au jour d'aujourd'hui rien de très répréhensif se passe pour arrêter ça.
-Au jour d'aujourd'hui ce sont des miliers de travailleurs clandestin qui sont employé sur des sites clandestins, et des site déclaré. Quand on voit le nombres de chomeurs en france, et qu'on sait qu'une simple cuisinière est rémunéré à 150 grs d'or par moi, que les garimpeiros payé au pourcentages gagnent de 50 à 80 grs d'or par barnques, compte de 3 à 6 jour pour tirer un baranque, fait le compte et multiplie au taux de l'or actuellement, je crois que sa sortirai beaucoup de gens de la merde.
-Enfin, l'état ne cesse de répêter que les caisses sont vident! Ce sont au minimum 10 tonnes d'or qui partent remplir les caisses du Brésil et du Surinam, alors que les notres sont vide!
-La main d'ouvre, officiellement je ne crois pas qu'il y a plus de 800 employé déclaré travailler sur les sites d'orpaillages, pour des milliers de chantiers en cours d'exploitation, je crois qu'il y a un compte à revoir.
-Voici ma conclusion: Pendant qu'ici des gens n'ont pas de toi, n'ont pas de travail, soufre de leur situation précaire, en Guyane, la forêt est laissé au mains des pillards qui vont la détruire sans aucun scrupule, ça c'est un scandale et un vrai.
Je reviens à un raisonement, tu me diras ce que tu en penses, mais lorsqu'on aime quelques choses, forcément on le défend, lorsqu'on aime la forêt, et si en plus de cela c'est notre lieu de vie, et de survie, qui nous donne notre nouriture, on la défend plus que jamais, comme les Amérindiens souhaiterai faire, mais trop faible en rapport à l'invasion contre laquelle ils devraient pouvoir lutter.
Je vais tous faire pour construire des groupes, qui apprendront à aimer la forêt, et qui en se rapprochant des populations déjà en place et prête à défendre leur environement, arriveront peut-être à virer tous ces parasites, et laisser la forêt reprendre sa place.
Lambertini, je te retrouve bientôt pour continuer le bavardage. En tous cas j'espère que tous va bien pour toi depuis que nous ne discutons plus. Je te dit à très bientôt, Amicalement, Gaucho
gaucho
constructeur
constructeur
 
Messages: 10
Inscription: Dim Avr 12, 2009 5:18 am

Précédente

:: au milieu ::

Retourner vers L'auberge des robinsons

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité