Terrain agricole

Discussions autour des possibilités d'édifier sa cabane. Occuper un terrain de loisir selon sa région et les possibilités spécifiques. Habiter les bois. (Merci de créer des nouveaux sujets s'il ne s'agit pas de réponses à des anciens ou si les sujets sont trop anciens)

Modérateur: CabanesRedac

Terrain agricole

Messagepar Platdenouilles » Mar Avr 20, 2010 2:45 pm

Bonjour ! Je suis comme de nombreuses personnes sur ce forum très intéressée par un mode de vie en dehors des grandes villes, plus proche de la nature et des animaux... Je me suis renseignée sur divers forum et au niveau de la législation rien n'est clair :)

Mon projet serait de construire une habitation légère (yourte, cabane, maison en terre, quelque chose sans fixation au sol et en matériaux les plus naturels possibles) et de vivre dans la plus grande autonomie possible, éolienne et panneaux photovoltaïques, phyto-épuration, récupération de l'eau de pluie, toilettes sèches, et pour se nourrir, me tourner vers l'agriculture... Pas de l'agriculture à grande échelle, mais suffisamment pour nourrir ma petite famille et peut-être revendre ou donner le surplus :)
C'est là que j'espère trouver une faille ! Apparemment si on cultive, on peut construire ce que l'on veut sur son terrain... Alors une toute petite exploitation presque personnelle peut passer comme de l'agriculture ?
Et pour cultiver comme cela, est-il obligatoire d'avoir un terrain agricole, ou un terrain NC est-il exploitable ?

J'espère que vous pourrez m'aider à répondre à ces questions juridiques qui ralentissent malheureusement des projets sympathiques pour pas grand chose :D
Platdenouilles
constructeur
constructeur
 
Messages: 5
Enregistré le: Mar Avr 20, 2010 2:36 pm

Messagepar Miguel » Mer Avr 21, 2010 6:48 am

Hello la 500 eme cabanaute du forum. :D

Bon il y cabane et habitat nomade. Si tu veux tester un endroit l'habitat nomade est peut être pas mal. Genre roulotte ou yourte. Disons que ces structures sont pourvues rapidement d'isolants pour l'hiver.
Dans le 12, ils ont l'habitude des chevelus et ils sont assez ouverts ( pas pour faire la teuf tous ensemble, mais question tolérance) si on est à sa place. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Miguel
Baron perché
Baron perché
 
Messages: 132
Enregistré le: Ven Juin 01, 2007 8:38 am
Localisation: sud aveyron

Messagepar Platdenouilles » Ven Avr 23, 2010 7:25 pm

Ok merci beaucoup de l'info Miguel :D

Pour l'instant j'ai noté que l'Ariège, l'Aude, la Corrèze et l'Aveyron sont les départements qui reviennent souvent dans les discutions si ça peut aider quelqu'un :D

Oui effectivement pas pour faire la fête, juste vivre tranquillement sans embêter personne :D
Platdenouilles
constructeur
constructeur
 
Messages: 5
Enregistré le: Mar Avr 20, 2010 2:36 pm

Messagepar J.P » Ven Avr 23, 2010 7:58 pm

salut

sur un terrain agricole tu ne peux construire que pour les besoins de ton exploitation (hangar, silot ...) qui doit etre financierement viable, donc il doit falloir attendre quelques annees d'exploitation. apres tout depend de tes relations avec les elus ...
J.P
Baron perché
Baron perché
 
Messages: 118
Enregistré le: Dim Déc 30, 2007 11:05 am

bâti en bois sans autorisation sur terrain agricole

Messagepar sylvieneve » Mar Aoû 17, 2010 8:21 am

Bonjour, procédure de divorce alors que je suis agricultrice et possède un fermage. Je perds le bâti de l'exploitation pour un redressement judiciaire. Je veux continuer mon métier et donc démarrer un "début" de construction sur une parcelle qui se trouvera "à bâtir" d'ici 2 ans selon le PLU. Cette parcelle est un herbage de mon fermage. Mon projet, moins lourd concerne la culture et transformation de plantes médicinales locales... Dans une perspective de reconversion agricole (j'étais laitière bio).
Je ne peux pas céder mon bail actuel, le notaire s'y oppose (merci les agriculteurs voisins...) Le bâti concerne une cabane à séchage pour entreposer les plantes. Je cultiverai sur la même parcelle.
Je crains l'opposition de la mairie (soumise aux agriculteurs). Peuvent-ils m'empêcher de bâtir un -20m2 sur une parcelle ?
Merci de m'aider, j'ai du mal à cerner mes possibilités.
sylvieneve
cabanaute
 
Messages: 4
Enregistré le: Mar Aoû 17, 2010 8:09 am
Localisation: PICARDIE

Re: bâti en bois sans autorisation sur terrain agricole

Messagepar grosminet » Mar Aoû 17, 2010 6:09 pm

sylvieneve a écrit:Je ne peux pas céder mon bail actuel, le notaire s'y oppose (merci les agriculteurs voisins...).

sur quel élément juridique fonde-t-il son refus ???
Si c'est personnel (par ce qu'il ne veut pas faire de peine aux agriculteurs du coin), sache que TOUS les notaires de France sont compétents sur TOUT le territoire.
Si ton bail est juridiquement cessible et que ton notaire refuse, change de notaire !

Il me semble que concernant l'activité agricole (implantation ou reprise), ce sont les syndicats qui dictent leur loi (donc la FNSEA presque partout) et s'ils refusent ton changement d'activité, il sera presque impossible de passer outre.

Pour la construction d'un local de moins de 20 m2, il faut faire une déclaration de travaux en mairie, ce n'est pas une demande de permis, elle ne peut donc s'y opposer que si ta future construction est située dans un périmètre particulier (protection au titre des monuments historiques, passage de ligne haute tension, émetteurs radio militaires, etc)
Avatar de l’utilisateur
grosminet
Baron perché
Baron perché
 
Messages: 137
Enregistré le: Lun Aoû 02, 2010 9:41 am
Localisation: France

FNSEA et cie...

Messagepar sylvieneve » Mar Aoû 17, 2010 8:18 pm

Merci de votre réponse.
Pour poursuivre : Le notaire a en charge les affaires du propriétaire. Le problème est plus complexe : Il ne me refuse pas catégoriquement, mais ne répond pas ou remet à plus tard et donc pénalise ma cession puisque les repreneurs lachent prise ne sachant pas si le propriétaire les acceptera comme futurs locataires.... (ce qui apparait assez épineux car je ne sais pas par où attaquer... En redressement judiciaire, j'ai des délais, un mandataire qui ne souhaite aucune réserve quant à l'avenir de cette reprise face au Juge) Donc, finalement, pour pouvoir me libérer de ce problème (le notaire a déjà proposé un nouveau locataire agriculteur du coin, fnsea, frère de mon mari au propriétaire et laisse pourrir pour une cession de fait... LIQUIDATION) je pense donc garder le fermage et je vends le corps de ferme. Je souhaite construire un bâtiment pour stocker mes outillages à main, et ensuite construire un local plus important pour mettre à l'abri mes outils portés et mon atelier. Cette parcelle, selon le PLU, devrait être à bâtir (dent creuse) avant 2 ans. Je me dis que si je construis maintenant, dans 2 ans, je serai prioritaire à la vente... Je voudrai construire autrement, léger et habiter ensuite sur place avec mes enfants. Voilà. Vous en savez un peu plus. Pour la cabane à jardin, puis-je me passer de la mairie et demander directement à une autre institution ?
sylvieneve
cabanaute
 
Messages: 4
Enregistré le: Mar Aoû 17, 2010 8:09 am
Localisation: PICARDIE

Messagepar yann.b » Jeu Aoû 19, 2010 9:26 am

Bonjour,

Gros minet à l'air bien au courant des problèmes agricoles, moi c'est pas mon cas. Mais 100 euros chez un avocat peut être la solution. Si vous tombez sur un bon conseil, pas trop enclin à engager des joutes procédurières et à vous sécher un peu trop le porte feuille.
Par contre comme il est dit en général le - de 20m2 est une simple autorisation pour une extension et le dossier doit comporter, me semble t'il, une référence à un bâti en place. Sinon quel adresse, quel référence cadastrale... En général, une cabane doit être un acte plutôt anarchique :D.
Après se mettre en route pour vivre dans un cabanon avec des enfants etc... C'est du temps, de l'énergie, et de l'argent et loger avec un loyer rural et peut être moins contraignant au départ.
Avatar de l’utilisateur
yann.b
Baron perché
Baron perché
 
Messages: 149
Enregistré le: Dim Juin 10, 2007 9:10 am
Localisation: France

pas facile une cabane au fond d'l'herbage...

Messagepar sylvieneve » Jeu Aoû 19, 2010 9:05 pm

merci Yann b.
C'est bien embêtant tout ça de se retrouver dans un herbage sans mur !
Je ne sais pas trop comment commencer, peut-être bien que le conseil d'avocat pourrait m'être utile. Faut que je cerne bien ma question.
En ce qui concerne le loyer rural, ce n'est pas ce qui me gène, c'est surtout que les maisons, ça ne se loue pas beaucoup, c'est plutôt appartement. Et ça, c'est dur pour moi pour mes enfants. Nous sommes habituées à l'espace extérieur de notre maison.
Le logis petit et économique nous conviendrait bien. Envie aussi de ne pas perdre notre liberté. Je continue à réfléchir sur cette question d'habitat.
sylvieneve
cabanaute
 
Messages: 4
Enregistré le: Mar Aoû 17, 2010 8:09 am
Localisation: PICARDIE

Messagepar CabanesRedac » Jeu Aoû 19, 2010 11:08 pm

Attention avec les noms prénoms et adresse sur les posts. Préservons un minimum d'anonymat. Merci de nous tenir au courant.
Avatar de l’utilisateur
CabanesRedac
Site Admin
 
Messages: 865
Enregistré le: Lun Mai 28, 2007 9:27 am
Localisation: 12 et 974

Suivante

Retourner vers Législation sans bâti existant

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron