Quoi de neuf ?

53 (proche Laval) propose assoc sur 10 ha (+ possible)

Amazone7

Constructeur
Communauté des cabanes
Inscrit
8 Septembre 2011
Messages
15
J'aime
0
Points
0
Localité
53
#1
Je dispose d’un bail de 10 ha très bien situé (bout de chemin tranquille, accès grand circuit de randonnée), tout en étant très accessible (autoroute à 8 km, grande ville avec TGV à 12 km), avec possibilité d’autres terrains proches (10 ha et plus), en location ou achat.

Je propose à une personne souhaitant retour à la nature et vie en autonomie, intéressé par bio, permaculture, spiritualité, d’y développer une activité complémentaire et non concurrente avec la mienne, contre entraide (temporaire ou durée plus longue) dans élevage « de vie » (animaux non destinés à l’abattage, beaucoup d’affectif + orientation sélection sur préservation de patrimoine génétique), existant depuis 10 ans, avec projet culturel et humaniste à développer (ferme pédagogique, stages).

Je propose en échange aide sur administratif et commercial (conception et suivi d’un site internet) et amitié.
 

Jack

Cabanaute
Communauté des cabanes
Inscrit
22 Août 2011
Messages
3
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#2
demande d infos

Bonjour,

j'aimerais avoir de plus amples informations, quant à votre projet d'association, sur :

- les logements ;
- les activités ;

Cordialement.
 

Amazone7

Constructeur
Communauté des cabanes
Inscrit
8 Septembre 2011
Messages
15
J'aime
0
Points
0
Localité
53
#5
J'ai loué un très beau terrain en chênaie sur une autre commune. La petite ferme située à proximité de la chênaie s'étant libérée, j'ai candidaté en espérant trouver des colocataires, mais quelques jours plus tard, mon mari a été recruté à 10km.

Nous avons loué la maison, mais comme il ne sait pas s'il va y rester (à dire vrai, il ne sait plus ce qui est important dans sa vie, il n'est jamais content de ce qu'il a et ne cesse de râler...), je maintiens le projet d'accueil avec maintenant une proposition plus confortable : soit en caravane dans la chênaie avec accès à l'électricité et à l'eau (réseau + puits) de la maison et accès salle d'eau, soit réellement une chambre dans la maison.

Il vaut mieux aimer la campagne tranquille (aucun voisinage), chevaux et chats !
 

Amazone7

Constructeur
Communauté des cabanes
Inscrit
8 Septembre 2011
Messages
15
J'aime
0
Points
0
Localité
53
#6
Mise à jour de ma proposition. Même si j'aime bien l'esprit "habitat dans les bois en autonomie", bref, l'esprit "cabanes", habiter dans le bois sera plus difficile à mettre en place. Mais reste la proposition de colocation de la maison, avec le bois accessible à proximité, et les terrains agricoles.

Je ne prétends pas faire un éco-lieu de grande envergure, car seulement 1 ou 2 personnes peuvent y trouver place, mais l'idée est quand même pas loin, avec une orientation sur la vie "proche de la nature", et de relations sentimentales avec les animaux (je suis à tendance fortement végétarienne par éthique). J'ai aussi un projet culturel et humaniste que je souhaite développer (ferme pédagogique, stages).

Ma proposition peut convenir à un(e) particulier(ère) (si possible passionne(e) de chevaux), mais elle peut aussi soutenir un projet professionnel autre, soit agricole (bio et/ou permaculture sont bienvenus, mais pas d'élevage d'animaux pour les tuer...) soit un projet autre qu'agricole mais qui a besoin d'un coin de campagne, et que je peux aider en le "couvrant" par mon statut agricole pro.

Je loue quelques hectares de prairies en pente que j'utilise peu, faute de pouvoir débroussailler et mettre une clôture (j'ai des soucis d'articulations, donc si je descends, je ne peux pas remonter !). Je peux mettre ces terrains à disposition de quelqu'un qui a des animaux à faire pacager, en échange de quelques coups de main ponctuels.

Egalement à disposition du matériel agricole : tracteur, matériel de fenaison, c'est du vieux matos, mais fonctionnel encore. Je suis pour une "mutualisation" des moyens.

Pour moi, avoir n'a pas de sens, mais partager et faire "juste et utile" sont des motivations bien plus essentielles. Je considère que nous ne sommes que locataires de la vie, et que de ce fait, il est plus intéressant de la baser sur le Faire et l'Etre que sur l'Avoir et le Paraitre...
 

Haut