Les campagnes sont elles en train de mourir?

CabanesRedac

Modérateur
Membre du personnel
Modérateur
Inscrit
28 Mai 2007
Messages
968
Points
25
Localité
12 et 974
Site web
www.les-cabanes.com
Bonjour,
une question pour avoir vos avis sur l'impact de notre époque sur les campagnes, et les villages ruraux.
Il nous semble que la vieille pierre vient de prendre un coup dans l'aile depuis la crise de 2008.
En effet, les panneaux à vendre fleurissent sur les maisons de villages et on pourrait ajouter que ces fleurs ont une grande longévité.
Est ce que vous remarquez une tel phénomène? quel en serait les causes?
 

radosh

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
7 Avril 2011
Messages
62
Points
0
La "crise" immobilière.
les capitaux se sont retournés massivement dans ce secteur question de rentabilité, l'Etat (en france en tout cas), à même aider à construire via des facilités fiscales qu'on ne peut plus faire éternellement ( prêt à taux zéro, scelier, robien etc...) mais tout cela a atteint des sommets tarifaires absurdes et difficile à maintenir.

Tout le monde s'est enflammé avec l'immobilier, même dans les endroits reculés ( à tort car il n'y a pas de demande), et hélas, le temps est venu à la douche froide et aux vrais reprises de conscience.

Moi aussi j'ai remarqué que la pierre, dans l'arrière pays comme en IDF, allait très mal, les gens n'arrivent tout simplement pas à vendre et ça reste en vente pendant des années. Même quand c'est pas chère.
La pierre, quand elle n'est pas isolée correctement et habitable, ca ne vaut rien.

La campagne sera toujours la campagne pendant encore très très longtemps. Heureusement.
 

maxmin

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
2 Juin 2007
Messages
352
Points
20
Localité
Nyons 26
les campagnes se vident

Disons que les jeunes sont plutôt yourtes, habitat léger et le caillou dort. Cà peux engendrer une crise dans le rural en effet. Et cette loi sur les résidences secondaires, si il n'y a pas un plancher à 150 000 €, çà va être l'hécatombe. Avec les postes, commerces, écoles...
 

Maud

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
3 Juin 2008
Messages
57
Points
0
Localité
Alpes
C'est vrai cette taxe semble injuste par rapport aux maisons principales ou il n'y a pas de plus values après un an. Dèjà qu’avec la bulle immobilière, les gens ont tendance à s'endetter pour pour 30 piges. Ca va pas arranger les choses. Mais je n'ai pas le recul des ventes immobilières sur les coins reculés.
Mais rien ne bouge peut être que la situation n'est pas si désespérée.
 

Gerard

Constructeur
Communauté des cabanes
Inscrit
8 Août 2012
Messages
12
Points
0
Bonjour,
Par chez moi aussi il y a de nombreuses maisons à vendre et les panneaux affichés restent plus longtemps; il y a eu une bulle immobilière où les prix ont atteints des sommets et encore dans certains coins et maison à fort capital (les maisons pour riches) par contre les petites maisons c'est plus compliqué ont dirait ?
Pleins de maisons vides à la vente et pourtant de nombreux plan immobilier de résidence neuve en construction pour des apparts cher en plus bien plus cher qu'une maison de village.
 

CabanesRedac

Modérateur
Membre du personnel
Modérateur
Inscrit
28 Mai 2007
Messages
968
Points
25
Localité
12 et 974
Site web
www.les-cabanes.com
Sur un ressenti très personnel et qui n'engage que moi, j'ai tenté de regarder cet été ce qui ce passe en France revenant d'un long séjour en dehors de l'Europe. On sent très très vite les décalages.
A mon sens, le problème "potentiel" viendrait du fait que la campagne n'est pas à la mode dans les médias et tout ce qui tourne autour d'une pensée 'assez unique". Les bobos sont dans les villes, les jeunes alters pense souvent à la yourte, et le reste de la population se bat pour acheter un logement ou bien souvent les prix on était multiplié par deux minimum dans les villes en dix ans.
Et dans un même temps le monde est passé au "bling bling" en quelques années car... çà fait tourner l'économie. Cependant, il semble que l'on est très loin de la décroissance.
Le réseau social, l'image de soi, de son corps, sont omniprésents sur les médias. Exit les pubs à la campagne, dans les lavandes, le fromage et ses belles des champs. La pub que je peux voir quand je passe chez quelqu'un qui possède çà: ce sont les soirées, les relations publiques, le hightech, et les logements designs.
Plus de voitures esquintées sous peine de passer pour slave oriental en exil et les discothèques regorgent de carré VIP et de magnums de champ. Donc on a une conjonction de facteurs donc notamment la mode, la fiscalité ( une couche dont les campagnes n'avaient pas besoin), les prix, les attentes des jeunes qui ne vont pas dans le sens des investissements pérenne à la campagne.
Maintenant c'est caricatural, je le concède. Cela reste bien moins cher qu'à la ville et il y a des gens qui investissent en sus et des personnes qui y viennent par facilité de loyer ou par prêt de la famille. Et on trouve également pas mal de personnes alternatives qui ne souhaitent pas suivre une mode consumériste.
Mais la retape, c'est un peu has been. Alors on va continuer dans parler sur ce site. Car il faut... anticiper sur le futur. ;)
 

Maud

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
3 Juin 2008
Messages
57
Points
0
Localité
Alpes
La crise fait surement son sillon sur les choix bucoliques. La réussite sociale devient une valeur sure pour la société de conso et la campagne en fait les frais. Tant mieux pour nous on est peinards sauf en été...
 

yann.b

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
10 Juin 2007
Messages
170
Points
20
Localité
France
Il y a des campagnes isolés et d'autres qui bénéficie de quelques réseaux d'occupation. Les alters par exemple se regrouperaient sur des spots ou ils savent qu'en toute saison, ils ne vont pas rester seuls. L'hiver rural est quand même pas facile surtout s'il existe des décalages de centres d'intérêts.
En fait il faudrait une carte des installations de néo ruraux.
http://www.franceinter.fr/emission-la-b ... t-cui-la-2
Nous avons dans cette radiodiffusion un exemple de village qui a basculé en majorité néo rurale...
 

nathan

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
24 Février 2009
Messages
271
Points
20
Localité
Paris et ailleurs
Je déterre ce topic pour peut être faire un point en quasi 2018 des migrations de population.
Qui a de bonnes et réelles nouvelles?
 

Flo50

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
23 Juillet 2012
Messages
97
Points
10
Là, on a une carte sympa qui montre les échange de mobile et là ou les gens bossent et là où ils passent les weekends.
C'est pas vraiment dans le sujet mais on est dans une dynamique très grande.
https://www.youtube.com/watch?v=qsUDH5dUnvY
 

aufrais

Cabanaute
Membre
Inscrit
8 Août 2018
Messages
1
Points
1
En 2018, moi je pars à la campagne !! Je ne trouvais pas de boulot donc je me suis mis à mon compte dans l'informatique, ce qui signifie que je n'ai besoin que d'une connexion internet et que je ne rencontre jamais mes clients face à face. Boulot pas toujours facile bcp plus précaire que le fameux CDI mais je peux aller vivre tranquille à la campagne ;) Je pourrais construire une cabane, avoir quelques poules et faire un petit potager pour m'alimenter de bon petits produits bio et sains, je me dis que ce n'est pas une si mauvaise situation
 

Flo50

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
23 Juillet 2012
Messages
97
Points
10
J'adhère vraiment à ce projet. C'est en quelque sorte un rêve de faire un travail, de maitriser une situation dans un cadre de rêve isolé alors que les autres sont dans ce brouhaha incompréhensible de la vie imposée citadine...
On peut avoir un sentiment de toute puissance qui se dissipera. Après il faut un partage de connexion, car une connexion c'est ce qui a de plus facile à la campagne dans une cabane.
Quel boulot faites vous?
 

Babs

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Modérateur
Inscrit
15 Mars 2012
Messages
108
Points
20
Localité
Ardennes
Je pense que depuis un an ou deux, les gens flippent un peu et lorgnent vers la campagne. Insécurité, valeurs et bio, etc... Ca deviendrait tendance? ;)
Après il faut un vrai tempérament.
 

yann.b

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
10 Juin 2007
Messages
170
Points
20
Localité
France
Je te rejoins, les villes ne sont plus représentatives du plein emploi et avec le réchauffement et les mutations de notre société qui souhaite une refonte des flux financiers, on peut prévoir les 10 prochaines années à haut risque.
Changement climatique
Précarisation des acquis Sauf l'or je pense.
Immigration exponentielle à venir
Les campagnes comme pendant l'occupation était des endroits à le circuit court rend la vie plus facile
 

guilaumus

Robinson
Communauté des cabanes
Inscrit
25 Janvier 2009
Messages
27
Points
5
Localité
Nimes
bonjour, non je ne crois pas. En tout cas dans les montagnes pyrénées ariégeoise, des ireductibles viennent s'instaler dont je fais parti. dans certain villages la deprise est stabilisé depuis 20ans, et dans ma comunauté de commune augmentation de 17%. En même temps, il y a plein de ruines de pierres, preuve que a une epoque la solidarité pour la construction était au top, moins facile aujourd'hui. et coté maison abandonné ou qui ne se vendent pas ça existe aussi. 80% es habitas sont des residence de vacances.
 

Oliv'

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
11 Décembre 2016
Messages
184
Points
20
Localité
Aude
Et bien ma chérie et moi allons acheter un vieux mas dans le fin fond des Cévennes, de quoi nous occuper pendant quelques années ... mr Green

Oliv';)
 

Babs

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Modérateur
Inscrit
15 Mars 2012
Messages
108
Points
20
Localité
Ardennes
Woaw, c'est immense cette propriété ou c'est qu'une partie? Tu veux faire de l'accueil?
 

permazen

Constructeur
Membre
Inscrit
11 Août 2019
Messages
15
Points
3
bonjour, non je ne crois pas. En tout cas dans les montagnes pyrénées ariégeoise, des ireductibles viennent s'instaler dont je fais parti. dans certain villages la deprise est stabilisé depuis 20ans, et dans ma comunauté de commune augmentation de 17%. En même temps, il y a plein de ruines de pierres, preuve que a une epoque la solidarité pour la construction était au top, moins facile aujourd'hui. et coté maison abandonné ou qui ne se vendent pas ça existe aussi. 80% es habitas sont des residence de vacances.
salut , je recherche une maison dans l'ariege, plutot sans voisins proche et du terrain ( ancien artisan, apprenti perma- culturiste , sans t-v ) je regarde sur lbcoin et les agences mais rien ne me plait ou trop cher . je pense donc venir sur place prospecter , aurais tu des conseils ? merci
 
Haut