Ou en est on de la néo ruralité?

nathan

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
24 Février 2009
Messages
273
Points
20
Localité
Paris et ailleurs
C'est la question du jour? Devient 'on plus citadin en 2014 ou plutôt néo rural? J'ai eu comme une impression de perdre mes illusions, de penser que la communication est trop forte pour rester des moutons à tondre plutôt que d'agir sur sa vie. Consommer, faire la fête, s'enivrer, et recommencer car la pression est lourde, les flics aux tournants, les amis ... les amants, les amantes exigeants, les supermarchés déboussollants, les artères bouchés, les métros bondés, le multi média cannibale.
 

Babs

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Modérateur
Inscrit
15 Mars 2012
Messages
109
Points
20
Localité
Ardennes
Bras de fer, les néo ruraux sont plus nombreux qu'on le pense mais aussi plus discrets. C'est peut être pas nouveau mais je pense qu'il y en a plus qu'il y a 10 ans. De toute façons, la société ne peut et ne veut pas alimenter tout le monde et pour faire pousser c'est à la campagne. :oops:
 

an hent gwenn

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
22 Décembre 2011
Messages
114
Points
0
Mon avis est que j'ai l'impression que les villes veulent concentrer plus de monde, toujours plus happer de citoyens dans le but de les rendre stériles d'idées et de vie, en les obligeants, les assistants toujours plus.

Y a comme quelque chose de plus malsain qu' auparavant, ça craint.

En ville on se rend compte de l'ampleur de l'effet parc à mouton, où les élus politiques ne pensent que primes, profits, taxes et
accroissement de leur cheptel.
beurkkk.

Les gens qui viennent s'installer en campagne ont rencontré le poids mental des villes. Ce sont des gens plus ouvert et souvent leur démarche est bénéfique à tous.

Vivons loin de ces pollutions mental qui détruisent nos vies, nos familles et formatent nos enfants à de choses tellement médiocre et futile, qui ne sont en rien la réalité de l'existence.

Les villes un jour se fermeront et d'ailleurs commencent à le faire, il est plus dur d'en sortir, de s'y déplacer, la mobilité est contrôlée, matérialisée, numérotée, ...
un jour, oui un jour, leurs habitants ne seront plus que des numéros comptable et rentable. C'est pour bientôt et ça viendra sans que l'on s'en rende compte.

Les politiques puent la mythomanie, mégalomanie, l'arrogance et le mépris.

Wouhé les villes comme ils les réalisent, "ça craint".

Prenez soin de vous, bandes de rêveurs de cabanes.
Si vous êtes ici c'est aussi pour laisser vivre vos sourires, alors profitez-en et soyez heureux .



 

jack wood

Membre d'honneur
Membre du personnel
Communauté des cabanes
Inscrit
21 Juin 2010
Messages
212
Points
20
Localité
Sud Ouest
Je crois que la néo ruralité va croitre avec les bassins d'emploi, les facultés et les axes. Mais ce n'est pas la mode. Les camions passent les hivers en Espagne et ne sont pas dans l'enracinement. Enfin de mon côté, je vois pas mal de vieux qui finissent comme de droit mais pas de jolies consommatrices hors des villes et de l'été. Elles sont trop presse people majoritairement. Et çà va pas aller en s'améliorant. mr Green
 
Haut