Accueil > L’écho des cabanes 2016. Les actualités des cabanes.

L’écho des cabanes 2016. Les actualités des cabanes.

L’écho des bois 2016.

Septembre 2016 : Monsanto, Dark Vador devient Allemand.

Deux fois n’est pas coutume, on parle économie et là c’est pas rien : MONSANTO est Européen. Racheté par BAYER, le mythe de l’OGM, la face obscure des USA est Allemand. Et bien, avec les règles européennes, çà ne sent pas la rosée du matin.

Petit rappel sur le MON 810 : c’est très complexe et plein de textes votés pour puis contrée, quelques extraits.

Février 2008, toute culture d’OGM est proscrite en France. 5 pays européens ont levé la clause de sauvegarde, l’Allemagne avait interdit en mai 2007 puis de nouveau autorisé culture et commercialisation du MON 810. Ha ? Bon.

2008,
Un projet de loi voté à l’Assemblée nationale puis au Sénat autorise les cultures OGM en France. Mais, rejet par l’Assemblée nationale en 2éme lecture. C’est le premier texte du gouvernement Fillon rejeté.

2011, la Cour Européenne de Justice a jugé que l’invocation de la clause de sauvegarde pour interdire la culture du maïs MON 810 par la France n’avait pas de base légale...

2014 Le Sénat a rejeté le 17 février une proposition de loi interdisant la culture de maïs OGM en France. la proposition a par la suite été adoptée par le Parlement le 15 avril 2014, puis par le Sénat. Puis clause "Opt out" de blocage.

Le 15 avril 2016, le Conseil d’Etat annule l’arrêté interdisant l’utilisation, la culture et la commercialisation du MON810 publié le 14 mars 2014. Le maïs concerné reste cependant interdit en France...

Dans le même ordre d’idée, agro et environnement. Suivez notre sujet du Forum sur les arbres pour les cabanes et la maladie qui décime nos forêts.

Septembre 2016 : Nouvelle attaque contre les résidences secondaires.

C’est imminent, l’étât va taxer les propriétaires de résidences secondaires, via la CAF et l’aide au logement, l’APL.
Au delà du cliché, de la villa avec piscine à Antibes, la réalité des résidences secondaires, c’est en général, le petit bien immobilier acquis à bas cout, ou par héritage qui constitue le "seul" bien d’une frange de la population qui corve dans les villes et qui possède un cabanon ou une maison de village retapé au fil de l’eau.



Le flicage des petits patrimoines via l’APL.

Dans son volet APL, ce sont les familles ou la personne seule qui possède un peu d’argent sur le livret A et un petit bien immobilier, une cabane, le tout dépassant 30 000€ ( le prix d’un petit "crossover") qui devront ou vendre (et être taxées sur les plus values) ou être précarisées sur des prestations souvent vitales.
Nota : Le minima retraite est de 800€. Une APL en moyenne à 250€.
Ces petits propriétaires payent aussi : une deuxième taxe d’habitation, une taxe foncière, les raccordements eau et ErDF, et les ordures ménagères. Ces taxes sont lissées, pour les frais fixes, avec les habitants à l’année. Donc un prorata amplifié.
la Confédération nationale du logement estime que cette mesure va "fragiliser les familles" et "les épargnants populaires".

Il s’agit de 10 % des allocataires, soit environ 650 000 personnes. L’état souhaite t’il démunir au final les petits détenteurs de biens ?
C’est réellement ces personnes, pouvant vivre en HLM et passer les week ends dans un village, un cabanon, faisant travailler les marchands de matériaux et autres commerces dans les zones rurales qui sont visées par cette réforme. Elles devront s’acquitter d’une déclaration sur l’honneur comme pour le RSA, au début. Et gare aux oublis : la CAF est sans pitié quand elle réclame.

Nombre de nos lecteurs font partie des très faibles revenus qui possèdent un petit quelque chose à 75, 150 ou 200km de leur lieu de travail et de vie.
Nous rappelons que ces résidences secondaires sont des biens tels que des maisons de villages, mazets, cabanons, de plus en plus, mis en vente, faute d’entretien, de moyens, et il suffit de se promener dans les villages ruraux -pas dans les villages de banlieues ndlr- de nombreux départements pour voir les panneaux de ventes fleurir sur les fenêtres. Le monde rural se meurt, c’est une réalité.

Rappel sur la loi des taxations des plus values et les autres projets.

On se rappelle de la taxation trentenaire, récente, des plus plus values des résidences secondaires qui pénalisent les personnes qui ont réalisé une valeur ajoutée en travaillant les week ends sur la rénovation de leur petite maison secondaire. A coup de trajets et de lumbagos.

Dans ces transactions, les classes sociales qui ne peuvent, faute de ressources, d’engagement des banques et d’explosions des prix , acquérir une résidence près des villes étaient taxée sur les reventes, alors que les propriétaires de résidences principales étaient bien exonérés de toute taxes sous un délai d’occupation d’un an.

Et ce n’est pas tout, Mr Sapin a dans ses tablettes 11/2014 une hausse de taxe d’habitation pour les résidences secondaires (sauf pour les personnes âgées vivant dans les maisons de retraites). Mais, comme ils avaient promis qu’ils bloquaient les nouvelles taxes, alors on enlève les aides. C’est tout à fait différent !

Là, les pouvoirs recherchent des résidences non louées. Lorsque l’on connait les normes et les dépenses qui sont nécessaires sur une maison à la campagne pour la mettre en location toute saison, c’est une impasse. D’autre part, les résidences secondaires rurales sont généralement à destination d’un usage très personnel et plus occasionnellement mis en location. Ce qui est moins le cas avec l’immobilier des stations balnéaires.

PS : N’oublions pas que le patrimoine dans le cadre du RSA peut aller jusqu’à comprendre une nu propriété, soit une part non utilisable d’un bien ou vit un parent veuf, une parcelle en indivision, bref des biens hérités mais improductifs voire couteux.

Rentrée 2016 : Le design au cœur de la nature

Une invitation au voyage au coeur des architectes qui nous détournent les cabanes des shémas et images traditionnelles pour nous offrir des ouvrages minimalistes avec une intégration maximale dans le paysage. Une invitation à la contemplation.


Des minis maisons à dupliquer pour la symbiose et le retour à l’essentiel.

juillet 2016 : La page Facebook la plus active pour les cabanes et l’habitat alternatif

La page la plus suivi en France pour ceux qui aime les cabanes, l’aventure dans les bois, les trucs et astuces de l’autonomie, les séjours en cabanes perchées.

Mars 2016 : Des plans de cabanons à vite découvrir

Christian La Grange acteur des habitats alternatifs, nous propose en exclusivité ses plans de cabanons. Il les a élaboré au fils des ans et naturellement le cabanon s’est imposé comme vecteur de ses recherches et de ses constructions suivi de l’idée de l’habitat nomade développée dans le livre "L’habitat plume", les cabanes avec "cabanons à vivre" et Simplification ultime et réduction de l’empreinte écologique avec "habitat groupé".

Des plans d’abri forestier, de cahute de l’écrivain, etc... à découvrir, analyser et pourquoi pas passer du rêve à la réalité.

Février 2016 : C’est l’heure de réserver sur les-cabanes.com

Un domaine totalement hors du temps moderne. Bienvenue chez Elfes et les fées. C’est dans l’annuaire des-cabanes.com. Le premier annuaire des habitats insolites crée en 2005.

Janvier 2016 : La taxe aménagement ou taxe... cabane

Nouveauté dans l’arsenal de la fiscalité, qui comme tout le monde sait, sert à enrichir toujours les plus riches et à puiser sur la population -que l’on maintient par la peur, les mauvaises nouvelles- : les deniers qui manquerait.
La « taxe d’aménagement » est effective, silencieuse et certains en prennent pour cher notamment en île de France et tout y passe, les éoliennes et les panneaux solaires inclus. Le débat c’est par ici.

Une excellente année 2015
qui hisse votre webmagazine en tête des moteurs de recherche avec plus 1 millions de visiteurs.
. Une page Facebook très dynamique et un recul de la fréquentation du forum. C’est pourtant là que les questions obtiennent des réponses et que les cabanautes peuvent montrer leurs travaux dans les bois. Ces publications sont de formidables initiateurs pour les visiteurs qui murissent un désir de vivre plus en harmonie avec la nature, plus en contact avec les éléments naturels. Les commentaires d’articles et Facebook apporte un retrait des inscriptions au forum, mais l’outil reste le plus efficace pour un classement des propos.

Décembre 2015 : Les cabanes ont 10 ans.

Un chouette anniversaire pour les-cabanes.com
.
Dix années pour booster vos envies de retour dans les bois. Tout est possible avec un petit peu de moyens, et c’est pour cela que nous alimentons notre page des petites annonces. Du courage, souvent des risques dont nous parlons sur la page législation et les sujet du forum. Du matos et du travail. Là, il faut se recentrer sur la page construire. Et glaner des infos çà et là sur les témoignages,

Rechercher une cabane