Accueil > Législation des cabanons, ruines, -20m2, HLL. > La cabane perchée

1er juillet 2013     dernière mise à jour : 9 septembre 2016     Miguel     3 messages etour rubrique Législation des cabanons, ruines, -20m2, HLL.


La cabane perchée

Comme nous le remarquons dans le forum, en général pour les internautes, une cabane perchée c’est en moyenne 35 m² avec une terrasse de 12 m². Pour la réaliser, il faut un permis de construire ou une autorisation de travaux équivalents à la projection de la surface habitable au sol.

Vous avez acheté des hectares de bois, et vous avez une grosse envie de bâtir une cabane perchée. Comme nous le remarquons dans le forum, en général pour les internautes, une cabane perchée c’est en moyenne 35 m² avec une terrasse de 12 m². Pour notre part, nous sommes plus dans le domaine des cabanes. Mais dans le domaine des petites maisons ou châteaux dans les arbres comme celle ci dessus de Rémi Bécherel.

cabane perchée:: : La projection de la surface au sol.

Et oui, pour une maison dans les arbres il faut un permis de construire ou une autorisation de travaux équivalents à la projection de la surface habitable au sol. Après en zone protégé, vous aurez aussi des avis de la Commission départementale des sites, perspectives et paysages. Par exemple, la loi montagne n’autorise pas la construction à moins de 300m d’un lac. etc.

Maintenant si vous faites votre petit atelier discret avec une bonne couette le tout dans 8 m², et qu’on vous dit quelque chose, c’est que vous êtes, sûrement, en présence de voisins pas commodes du tout ou que votre projet est situé dans le XVI ème. Attention toutefois aux normes et à votre responsabilité. Cela va de soi. renseignez vous aussi sur les assurances.

Assurances pour les cabanes perchées :


Il va de soi que les assurances sont très réticentes à assurer les exploitations de cabanes dans les arbres
, surtout si c’est dans le cadre de location. Ainsi notre site a connu des périodes ou les professionnels nous contactais pour pouvoir avoir une responsabilité civile dans l’exploitation en location des cabanes.
Certains ont trouvé des solutions en Europe, en Hollande où des compagnie assurait ce type d’hébergement insolite.
De nos jours, des commissions examinent les cabanes et de leurs rapports d’expertises, les assurances trouvent des données pour évaluer les risques. Elles négocient plus facilement, ensuite, les contrats.

Car les accidents sont rares et la plupart du temps en présence d’événements météos de grande ampleur comme la tempête Xynthia. Mais un défaut de protection, de vérification est toujours possible avec des cabanes perchées souvent très haut.






Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

séjourner en cabane les annonces de cabanes le forum de l'habitat alternatif en France

Rechercher une cabane