Accueil > Construire une cabane en bois. > La fuste, la cabane en rondins des solitaires.

7 février 2010     dernière mise à jour : 20 février 2017     Les Cabanes, Miguel     1 messages etour rubrique Construire une cabane en bois.


La fuste, la cabane en rondins des solitaires.

Le circuit court ! En effet, si on a la chance de posséder la forêt qui s’y prête, à l’instar de Maadiar du forum ou des trappeurs du Yukon, on peut avoir un habitat qui coutera quelques litres d’essence pour la tronçonneuse et quelques muscles attrapés à coups de hache.


On va vous parler de la cabane de légende, celle des trappeurs des latitudes solitaires. La fuste, la cabane en rondin est l’habitat de ceux qui ne peuvent être approvisionnés en planches, qui ne peuvent être approvisionner en rien d’autre d’ailleurs.

Cet habitat traditionnel du Queyras nous est revenu au début des années 80, par des l’intermédiaire de passionnés au retour de voyages en Amérique du nord. C’est un empilement de rondins très efficace une fois calfeutré et très solide.

fuste en construction

Cependant pour les professionnels, il s’agit le plus souvent d’un travail spécifique qui consiste à pré-monter la structure sur le chantier puis la démonter à, nouveau et refaire l’empilage sur le terrain final. Par contre c’est la garantie d’avoir un habitat bien jointé . la "Cie des fustes" nous explique : "l’œil du fustier est indispensable à la réalisation d’une fuste. Les bois sont choisis et taillés en fonction de la place qu’ils auront dans la construction. Le retrait du bois implique un tassement du bâtiment, (6 cm par mètre) d’où l’art du fustier qui permet de dompter le bois brut. "

 fustiers au travail un chaletLa compagnie des fustes en action.

 1) Un "an de cabane" par Olaf Candau

Sans autre matériels que des outils à mains, scie, hache, etc... Olaf Candau à pénétré le Yukon, au cœur du mythique Grand Nord Canadien. Dans les contrées solitaires de Jack London, il va bâtir sa fuste, sa cabane de rondins. Une année a décomposer en silences, en combat contre le temps pour terminer la cabane, à tenter de se nourrir et à se protéger, un an de vie.

carte du klondike et de l'alaska:::Carte du Klondike et de l’Alaska
:::Couverture du livre Olaf Candau

Ce récit est ponctué d’extraits du journal d’Olaf. On retrouve parmi les pages des photos noires et blanches de son univers du Yukon.

La fuste d'Olaf sous la neige

"Le moment est arrivé.
Mes doigts vérifient le tranchant de la grosse hache. Elle s’élève à la verticale et vient frapper violemment la base d’un pin. Un bruit sec claque et rebondit au dessus de la forêt. J’ai cogné fort. La lame reste coincé un moment. En quelques coups supplémentaires l’arbre finit par tomber ne se glissant entre les autres.
Le voilà le premier arbre tant attendu.
Pour l’emplacement de la cabane, j’ai choisi un replat dégagé sur le sommet de la butte, au dessus du petit lacet face aux montagnes. Le meilleur endroit trouvé après dix jours d’inspection."

 2) Maadiar fustier sur le forum des cabanes.

Maadiar nous fait le plaisir de nous exposer en image son expérience de fustier. Un travail qu’il a démarré en amateur et qui montre que l’aventure n’est pas si loin, ni si couteuse pour celui qui souhaite la tenter.

Extraits :

"Je m’inscris seulement maintenant, mais mon projet est venu de la lecture de votre site et de son forum.
Après avoir lu "ermites dans la taïga", et surtout "un an de cabane" d’Olaf Candau je me suis mis à chercher des infos sur les cabanes et je suis tombé sur ce site, c’était au printemps dernier.

J’ai alors décidé de chercher un terrain, et de m’y mettre."

"Je m’en suis sorti pour 250 euros max et le résultat est une petite cahute de 20m2 quand même !"

 démarrage de la construction-  Pose du toit de la cabane

"Je loue le bois 1 euro par an, pour 20 ans, le bois fait 30 ares, c’est un ancien verger abandonné depuis la première guerre mondiale, il est d’ailleurs traversé par des tranchées."

toit végétalisé sur la cabane en rondins- premières neiges

"Des joints de torchis (foin, terre, bouse, eaux et chaux) des clous, des planches, un rail et malheureusement un peu de plastique... (mais la toile goudronnée est trop chère !)" .

Retrouvez Maadiar sur le forum :

Ma cabane : Budget limité, rondins, torchis & système D

Voilà, nous sommes ici dans la cabane "extrême". Des expériences hors du commun, de celles qui marquent à jamais. Cela nécessite une bonne résistance aussi bien physique que morale et une forte capacité à bâtir, chasser et vivre seul.

trappeur devant sa cabane avec le chien
accès forum






Messages

Un message, un commentaire ?

Merci de ne pas utiliser ce formulaire pour effectuer vos réservations. Contactez le prestataire via son mail ou son site Internet.


Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

séjourner en cabane les annonces de cabanes le forum de l'habitat alternatif en France

Rechercher une cabane