Accueil > Bricolage, astuces pour rénover, aménager et décorer sa cabane. > Réaliser une mezzanine, monter un plancher. Granges, bergeries.

11 septembre 2011     dernière mise à jour : 18 septembre 2016     Miguel     2 messages etour rubrique Bricolage, astuces pour rénover, aménager et décorer sa cabane.


Réaliser une mezzanine, monter un plancher. Granges, bergeries.

Réaliser une mezzanine, monter un plancher : une manière de récupérer, à moindre frais de la place - 10/12 m2 - dans cette bergerie, ou petite grange de 25 m2 au sol du Sud-Ouest, dans le cas que nous allons développer, sans casser pour autant les volumes intérieurs.

Il s’agit également de trouver les compromis avec les hauteurs et les emplacements des piliers. Sans mezzanine, on est un peu obligé d’avoir tout le confort... sur un seul niveau.

rénovation, création de mezzanine

Planter le pilier en châtaignier en l’occurrence sur une solive du niveau inférieur, constitue une masse de 60 Kg en moins à gérer pour faire les alignements et les mesures. Avec l’épaisseur du plancher et des lambourdes il se maintient tout seul.

charpente loir dans charpente

Bon cherchez pas sur la photo : c’est un loir ! Cet animal à la queue en panache et grand amateur de tissus a des mains quasi humaines. Ça dort, ça mate, et ça ... Que du bonheur... à petite dose !

ciseau à bois charpente

On va réaliser à l’aide d’une perceuse sans fil, d’une tronçonneuse et d’un ciseau à bois l’assemblage au pilier central. Attention toutefois, il s’agit bien du travail d’amateur, comme "pratiquement" tous les cabanautes de ce site. On posera des chevilles en bois pour bloquer le tout à la fin. Le plancher, une fois réalisé, sera l’élément qui va verrouiller la structure sur 2D. L’adjonction de contre-fiches sera possible dans un but de déco, mais aussi cela s’avèrera indispensable s’il y a une suspicion d’un manque de rigidité à cet endroit ou si vous allez contraindre la mezzanine avec des charges, des personnes.

ambiance cabane ambiance cabane bougie

Une ambiance sympa même pour un chantier dès lors où le bois côtoie la pierre.
Une reprise sur une solive du toit et dans un mur sera envisagée pour la rigidité au centre de la mezzanine. Les lambourdes sont bien rentrées dans la pierre sur 20 cm minimum et bloquées par de la pierre et un ciment à la chaux dans le logement, sur l’arrière, pour éviter un recul.

Les lambourdes se posent (avec une découpe sur les extrémités à mi-bois) en parallèle. Donc il s’agit, avec un crayon bien affuté, de tracer le gabarit à découper, schématiquement un "carré" à chaque extrémité (Voir les images ci-dessous). Prendre une scie circulaire pour partir bien droit avec le bon angle à 90° et finir éventuellement à l’égoïne (scie à bois) selon la profondeur. Puis une paire de coups de ciseau à bois et vous verrez le carré de bois sauter comme un bouchon de champagne. Par contre ce mi-bois va montrer plus tard des limites de rigidité. Il faudra compenser ces flexions par des piliers.

Noter les avancées des lambourdes (traverses) pour arrondir le plancher au-delà du balcon, et casser le coté rectiligne de la structure. On trouvera toujours quelques plantes à poser sur cet arrondi.

mezzanine en bois mezzanine en construction

On passe sur la mise en place du plancher. Le départ toujours délicat s’est fait depuis le mur, sur une rangée parallèle à la structure portante. Les espaces seront comblés avec les chutes, une scie sauteuse une fois le plancher posé. Ces lames sont bouvetées 4 faces. Il s’agit d’un modèle classique que l’on trouve dans les magasins de bricolage.

Il faut partir d’une lame complète à partir du mur, puis en rajouter d’autres en ligne et scier en "débord" même de la mezzanine. Par exemple laisser un débord grossier de 20cm après la dernière lambourde. Prendre la chute restante et redémarrer avec elle depuis le mur, etc... Garder toujours une marge de sécurité car ce débord : il faudra lui apporter une coupe de finition à la fin des travaux avec une scie circulaire.

plancher mezzanine outils plancher

Utiliser une cale à base d’un bout de plancher pour bien faire rentrer les lames à coups de massette. Puis porter un clou à chaque lambourdes en frappant en biais dans l’angle du bouvetage, 1 mm au-dessus même pour ne pas fendre celui-ci. Personnellement, j’utilise des clous torsadés de 70, c’est gros, mais avec l’habitude et un bon chasse clou, c’est du costaud.

mezzanine en bois

Le lit se retrouve sur la mezzanine, encore de la récup avec l’ajout de ce garde-corps en bois... Les grasses matinées s’allongent considérablement... avec un été un peu frais à 600m d’altitude, le chantier ralentit.

lit mezzanine cabane intérieure pierre

PS : Le petit bémol de cette construction, c’est que le faible échantillonnage des lambourdes avec les encoches à mi-bois, se sont révélées un peu "flex" : problème que nous avons dû compenser avec deux piliers à mi longueur. Le premier étant près du mur donc pas très encombrant. Mais quelques cm de plus et ce sont d’importantes hauteurs sous barreaux qui en aurait pâtit. C’est très simple de le vérifier avant les travaux. Ici le passage sous lambourde est de 1m 80. Près de 2m sous le plancher.

/vie-robinsons.html#romanciers






Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

séjourner en cabane les annonces de cabanes le forum de l'habitat alternatif en France

Rechercher une cabane