Le Compostage à la cabane

14 février 2014 5 février 2018 Les Cabanes 151 vues Pas de message
Un rapide rappel de la pratique du compostage. Un solution pour traiter une grande partie des déchets de votre cabane.

Un rapide rappel de la pratique du compostage. Cette technique est répandu actuellement chez de nombreux particulier. Le gain est énorme. Les poubelles sentent des odeurs moins désagréables. A ne pas sous-estimer. Il y a plus ou moins deux méthodes : compostage en bac ou sans. L’inconvénient majeur du sans bac réside dans le fait […]

Un rapide rappel de la pratique du compostage. Cette technique est répandu actuellement chez de nombreux particulier. Le gain est énorme. Les poubelles sentent des odeurs moins désagréables. A ne pas sous-estimer.


Il y a plus ou moins deux méthodes : compostage en bac ou sans. L’inconvénient majeur du sans bac réside dans le fait que vous allez vous inviter les rongeurs des alentours. Sinon vous pouvez créer une petite clôture contre un talus et profiter du rocher pour malaxer de temps en temps à la fourche. Éviter un endroit trop humide, trop loin de la maison (pour les vas et viens) et trop près de la maison pour le visuel… pour les régions pluvieuses, vous aurez intérêt à couvrir le tas.

Vous pouvez également le fabriquer vous même, en agissant sur les aérations pour éviter le contact animaux/déchets. De nombreux sites vous proposeront des plans. En bac comme pour la sciure des toilettes sèches, que l’on inclura dans le compost, on aura tendance à doubler les bacs pour plus d’autonomie et surtout pour s’assurer du malaxage du compost et de le recouper en deux stades: le mature et le frais.

Les déchets à intégrer:

-Humides/ azotés: déchets de cuisine et les végétaux humides comme le gazon. Les restes de viandes seront à placer au centre

-Secs/ carbonés: papiers, branchages, feuilles mortes, sciures,
et même les coquilles d’œufs pour le coté apport minéral et aération. Voilà, il faut veiller à un malaxage des deux éléments qui sont complémentaires. Les uns sont trop secs et les autres sujets au pourrissement.

compostage.jpg:: Des bienfaits tout azimuts.

Quand utiliser son compost pour le potager, le jardin ou les plantes d’ornement? Il doit avoir un aspect sombre homogène et ne pas avoir une odeur désagréable. Si certains éléments ne sont pas assez évolués, triez-les et refaites leur passer un cycle. Un compost immature pourra s’incorporer au pieds des arbres, mais pas sur des jeunes plants. Ne pas semer dans le compost sauf en cas de réalisation d’un terreau (terre et compost).

cabane, cabanon,

Autres articles à découvrir

Lire Plus

Les polluants

Si vous vous bornez à une construction en matériaux naturels et un...
Lire Plus

Les idées récup

Ce chapitre est consacré à vos idées d'utilisation des déchets: pour...
Lire Plus

Se déconnecter des réseaux électriques

D'après les textes de Friedrick des granges foraines: Cabanes isolées ou non: vers...

Sommaire ...

Publicité

Dans la même rubrique

Les dernières cabanes

Les derniers articles

Au hasard ...

Les plus consultés

Mots clés

LES FICHES PRATIQUES

Construction des cabanes, législation, autonomie, annonces de ventes, écologie.

Depuis 2005,tous les dossiers complets pour vous installer et construire votre cabane.

UN MONDE DE CABANES

Découvrez les cabanes perchées, cabanes en pierre, cabanes du monde.

Des idées pour trouver votre cabane dans les bois ou dans les arbres, dans un jardin, sous les tropiques.

LA VIE DES ROBINSONS

Partez à la découverte des néo-aventuriers des bois, changez de vie.

Des rubriques sur la vie dans les cabanes, les habitats insolites, les actualités et le grand forum.

Centre de préférences de confidentialité