La Belgique vous salue bien :)

Forum pour les personnes qui ont choisi de vivre
des aventures ou leur vie dans les bois et dans les endroits reculés. Témoignages et expériences.

Modérateurs: Babs, CabanesRedac

La Belgique vous salue bien :)

Messagepar Kytiara » Dim Nov 17, 2013 11:08 am

Bien a vous,

Je me présente, Aurore, la trentaine, Educatrice et reprenant formation dans la restauration (Commis).

J'ai un projet de vie que j'aimerais mettre en branle dès que mes economies seront finie (je prevois alentour de 10.000 Euros, peut etre 9000 si je compte les achats de matériels).

Pour expliquer:
Phase 1: Partir de Belgique avec un chien (je prevois pour la sécurité etant une femme, et ayant deja vecu la rue: je connais), matériels de Randonnées (allant du pack de premiers secours, en passant par le silex, le bac d'eau pour se laver, et une tente + sac de couchage specifique pour les lieux froids (genre 0-10°, en plus d'un plaid pour eviter le contact avec le sol). J'ai prévu certains matériels aussi comme Scie, marteau et autres, ainsi qu'un panel de graines diverses et variées.

Moyen: La Marche voire un VAE (j'hesite) ou un triporteur (voir phase 2)

Direction: La France via l'E3 ou l'E7 (si j'ai souvenirs, en gros des routes de Randonnée fesant alentour de 4000 km allant d'Allemagne voire hongrie, vers l'Espagne, le portugal ou la grèce, mais passant inevitablement par la France).


Phase 2: Le Voyage en lui même, passant par les villages, plus rarement les villes car je me méfie énormement (raison principale: les policiers et les Lois liberticides de ces dernières années (genre la Loi sur le vagabondage et le nomadisme de 1912 remis au gout du jours TT).
L'utilisation et la modification du triporteur en marchant ambulant (style vendeur de gaufre ou de crêpes + café, a 2E50 le tout, je pense que ce n'est pas une mauvaise chose), histoire de financer une partie du voyage sans que j'ai trop a taper dedans, vu ce que je prevois a la fin.

Moyen: VAE avec petite remorque ou Triporteur, Marche avec remorque aménagée au besoins si jamais.

Direction: Espagne/Grèçe/Portugal.

Phase 3: Chercher un lieu abandonné par les exodes Ruraux: La raison en est simple: certains villages sont aujourd'hui assaillis par les promoteurs immobiliers peu scrupuleux qui surfent sur la vague du retour a la terre. Resultat: des prix inabordable pour des lieux complètement en ruines et a restaurer voire a reconstruire complètement. Certains villages ont ainsi été refait en lieux de villégiatures pour Bobo Riches ou en parc de vacances pour classe moyenne. (des annonces sont même passée sur la BBC, autant le dire que certains de ces lieux vont servir encore pour de la speculation immobilière). La preuve en est: ceux qui ont rachetés et restaurés les demeures, les vendent aujourd'hui, pourquoi? parce que ces villages ont été abandonnés pour certaines raisons: lieux tres eloignés, peu ou pas d'acces aux minimum (eau/electricité), et j'en passe...

Cependant, certains villages sont totalement impossible a rehabiliter pour les meme raisons citée plus haut, mais parfaite pour le projet que je souhaite instaurer: creer une ferme autogerée en retapant un village (deja une maison ou deux sera deja pas mal),à l'ancienne avec les matériaux des lieux (comme les paysans du coin ont fait donc), et dans le même temps, retaper une terre agricole pour planter légumes voire arbres fruitiers.
A cela se rajoute, que j'ai dans l'idée de ne pas y aller qu'ainsi, meme si je prevois un chien pour ma sécurité, je pense racheter sur place chèvres mais plus que probablement moutons (je sais comment filer et autres sur cadran, c'est long et parfois dur, mais cela vaut le coups pour s'autogerer de ce coté là aussi) ainsi qu'un âne (ces derniers font de bon gardien de troupeau).

L'idée est qu'au bout d'un an et demi, voire un peu plus pour certains aspect (comme le verger), je puisse présenter des legumes et fruits bio (en trop pour ma propre consomation) ainsi que des viandes en huile ou fumée (en huile pour ceux qui ne connaisse pas cela fait partie de specialité espagnole, portugaise voire italienne) tel que j'ai appris de mon oncle ardennais.
J'ai hesité a partir litteralement avec un sanglier, vu comment ils ont amicaux en général, mais je me dit que deja le chien, cela ne sera pas simple, alors le sanglier, j'imagine la gueule des flics francais quand on va me voir sur les routes avec ça :)

Pour la reconstruction, deux projets sont dans ma tête: un premier en retapant avec les materiaux existant, comme indiqué, l'autre facon hobbit: en clair: mur de pierre+ terre crue pour le pourtour des fenêtres, sol en pierre egalement + terre crue, Toit naturel (bois+ bache, paille ou chaume+ couche de terre et herbes). Tout dépendra aussi des ruines alentour.
Je prevois Toilettes sèches, phyto-epuration pour l'eau et la récupération des eaux de pluie en plus de l'eau de source (je tâcherais de trouver un lieu avec eau, histoire d'eviter un problème gênant). Pour le chauffage, deux moyens: bois mort ou bouse sèche. Pour l'electricité, si j'ai moyen, mais je dois encore y reflechir: la biomethanisation est un bon moyen a mon sens, et des materiaux locaux sont fesable (cela se fait en Afrique, pourquoi pas en Europe?). Quand au reste, j'hesite a partir avec mon Pc Portable ou ma tablette pour creer un blog et montrer comment tout cela avance, voire comment le faire également.

A Mon sens, beaucoups de ces lieux auraient du être mis en protection historique, mais ne le sont pas (trop nombreuses sans doute). Je sais que ce genre de villages, existe tant en France, qu'en espagne, portugal et italie, en Belgique, nope, enfin si: deux mais l'un a 3 maison et l'autre sert pour des artistes et des jeunes qui tags les maisons (qui sont plutot recente en realité), cotés Flamands près d'Anvers (alors que ces maisons pourraient servir a loger pas mal de personnes qui ne trouvent rien a bruxelles et qui vive en rue, mais bon c'est Anvers, chef lieu de la NVA donc...)).

Pourquoi?
Voila en gros mon projet, je sais que certains vont dire que ce n'est ni ma terre ni quoi que ce soit, mais quand je vois que même autrefois chez moi, on m'as fait chier pour que je vire ma tente (j'ai vecu deux mois dedans), sans parler des misères pour mon chalet mis sur un terrain payé a l'année au proprio...je me dit que cette fois ci, j'emmerde serieusement la bien pensance.
La raison? j'ai vecu 1 ans de rue, j'ai vu et je connais le système tant de l'interieur que de l'exterieur: Tout est fait pour maintenir les plus faibles et pauvres, ceux qui veulent une vie différente, dans le moule, quitte a les briser, quitte a les humilier, les mettre en faillite voire pire; les tuer par le suicide.
Dans le même temps, cette société, s'enorgeuillis de son aide aux personnes demunies: en realité (et Cela partout dans le monde, parfois mieux (Belgique-Suede) parfois pire (UK-USA)) ont met un emplatre sur une jambe de bois, on continue la logique du 15eme siecle de croire que les gens se reinsère par le travail (alors que certains en sont traumatisés a vie a cause de la violence des rapports aux travails (delation, violences psychologique et j'en passe) voire qu'ils se socialisent par le travail (ce qui est faux, la preuve, en cas de chomage, ou pire, vos collègues ne seront pas là pour vous epauler ou vous aider, bien loin de là).
Pire on retire tout moyens aux plus pauvres de les aider, ou alors on le fait en les encadrant: exemple: près de chez moi, j'ai travaillé pendant 1 ans comme benevole pour une ASBL qui creait un jardin communautaire, sauf que: tu ne peu pas planter ce que tu veux, les parcelles sont faites de telles manières que tu es limités, et la moitié revient a l'ASBL pour sa banque alimentaire (qui met en colis, colis qui ne va qu'au bénéficiaire du CPAS...alors que parfois des chomeurs ou meme des travailleurs précaires, en sont exclus), et le jardin sert uniquement a ceux qui font partie de l'ASBL (donc obligation d'aller aux autres activités, genre theatre, cuisine, ect) sauf que bon, après un an a voir qu'on me demandait plus, en termes de responsabilités, (sans que j'ai signé quoi que ce soit) au même titre qu'un travailleur social: je veux bien faire du benevolat mais pas me faire couillonner (toute l'ASBL fonctionnait par benevoles ou ART60 (contrat de remise au travail du centre d'aide sociale).

Depuis plusieurs années, je reflechissait a un moyen de vivre soit en auto-gérance, soit en action tres limitée avec cette société (vu que l'argent EST devenu obligatoire depuis un ou deux siecles), et ce projet est venu petit a petit, notement via la lecture des travaux de certains hippies dans les années 60, d'autres travellers des années 80, mais aussi les ecovillages anglais ou les eco-construction galloises, suedoise ou norvegienne.

J'ai aussi remarqué autour de moi, un ras le bol général, que cela soit des taxes, des déchets, du cout de la vie, de la qualité de vie aussi qui se degrade. Le problème: les gens ont peur, peur des autres, de l'exterieur, peur de prendre des risques et l'idée même d'un projet comme le mien, pas mal de gens me disent que le confort ne sera pas là.
Si le confort tient au frigo, a internet et a la télévision, j'ai envie de dire que la biomethanisation peu subvenir a l'electricité, le problème en revanche de la télé et autres, un pc ou une tablette peu faire facilement l'affaire a mon sens (on a tout via cela). Quand au Frigo: il y a d'autres moyens pour conserver certains aliments qu'un frigo (surtout que ce n'est ni economique, ni ecologique). Quand au confort mobilier: vivant en Belgique, et le fesant deja de la recup, j'ai deja pu remarquer qu'avec de l'imagination et de la recupération, il est très facile d'avoir la même chose (lit, table, fauteil, ect)...c'est pas compliqué, cela demande juste du travail, de l'intelligence et de l'inventivité.
Avatar de l’utilisateur
Kytiara
cabanaute
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim Nov 17, 2013 9:45 am
Localisation: Belgique

Re: La Belgique vous salue bien :)

Messagepar yullens » Dim Nov 17, 2013 6:47 pm

bienvenue, prends le temps de lire, explorer, demander, rencontrer,
ici des personnes différentes et fantastiques circulent, certaines dans ton idée, et d'autres avec des orientations différentes mais très ressemblantes,
tu dois pouvoir trouver ici des réponses, des expériences avec le temps, parce que tu t'imagines bien que les gens qui se reconnaissent dans ta présentation fuient et évitent de courir sur le net à tout va et il est parfois dur de les rencontrer.
je n'ai pas les même envies mais connais et partage tes sentiments.
je vis différemment une autre vie.

belles et heureuses journées, prends soin de toi
yullens aime regarder danser les nuages et s'il pouvait le faire ......
Avatar de l’utilisateur
yullens
Baron perché
Baron perché
 
Messages: 450
Enregistré le: Mer Déc 29, 2010 3:25 pm
Localisation: 63270

Re: La Belgique vous salue bien :)

Messagepar Kytiara » Mar Nov 19, 2013 1:07 am

Bonjour et merci de l'acceuil.

Mon projet, se fonde fortement sur d'autres deja pré-existant comme celui de l'ASBL EL Pueblo ou encore Xestas et le projet de Joan Sisa.
Il faut savoir que l'Espagne à alentour de 2.874 villages voire de villes abandonnées datant de l'exode rural Espagnol ou de la guerre Franquiste.
Enfin ça, ce sont les statistiques, mais on sais qu'il existe des villages abandonné qui n'ont aucuns proprietaire ni titre de proprietés, ce sont ceux là que je vais tenter de chercher durant la phase 1 et 2 (qui normalement devrait durer 4-6 mois).

Le problème, c'est que les groupes immobilirs et quelques étrangers ont vu la mode des "neo-ruraux" et semble avoir mis en branle l'idée de faire de ce genre des implantation de complexes touristiques et de champs d'éoliennes (qui sont pourtant moins interressante et tout aussi nuisibles que les tours haute-tension). D'où l'idée de chercher des villages sans titres de propriétés ni cadastres, datant d'avant de la periode de franco ou de l'Exode Rural.

Avec 2000 voire 3000 Euros, faire une maison confortable est fesable, quand aux animeaux, certains sites permets d'en avoir car des eleveurs ou des particuliers s'en debarrasse, faute d'arriver a les vendres.
Ce qui est plutôt pratique si on veux obtenir des animeaux a bas prix comme des porcs, des ânes, poules, Oies ou encore Moutons et chèvres.
Pour le moment, je prépare ce qu'il faut, je fait pas mal de recherche, et je tâche de chercher et trouver ce que je souhaite.
Pour les gens, je pense que cela viendra avec l'implantation ou plus tard, On verra, personnellement, je sais que pas mal de maires espagnols et autres tentent de faire ce genre de projets, mais pas mal revendent aussi a des immobiliers et autres peu scrupuleux, ce qui est pour l'instant en train de creer une nouvelle bulle speculatives, qui est en train de faire appel d'air.
Problème: les neo-ruraux ne sont généralement pas des gens roulants sur l'or et pas mal de personnes fesant de genre de projets ou y participant, ne le font jamais sur le long termes mais nomadise (en dehors généralement de ceux qui en font un projet de vie), il suffit de voir El pueblo ou d'autres lieux de ce genre qui se sont crée bien avant: ca tourne niveau mains, et seuls un petit nombres au final, reste réellement.
Si la Gentrification s'y met, pas mal de gens ne vont même plus pouvoir obtenir ou realiser ce qu'ils souhaitent.

Personnellement, je vais deja voir en France, puis l'Espagne et la Grèçe, Chaque chose en sont temps, et contrairement a ce qu'on crois: on a le temps. Et je ne suis pas du genre pressée (sauf sur certains points ^^).
Personnellement, si deja j'arrive a implanter de la permaculture, et a creer l'endroit que je souhaite, ce sera deja un grand pas. De plus, il suffit parfois d'acheter un terrain sur les lieux ou un des batiments pour s'approprier tout le reste (cela s'est deja vu et s'est deja fait). Donc il y a des possibilités :)

Merci et au revoir.
Avatar de l’utilisateur
Kytiara
cabanaute
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim Nov 17, 2013 9:45 am
Localisation: Belgique

Re: La Belgique vous salue bien :)

Messagepar CabanesRedac » Sam Nov 23, 2013 5:22 pm

Merci pour ce témoignage. En effet c'est intéressant ce point sur l'Espagne. Des hommes ( et des femmes) ont eu cette vocation de reprendre des hameaux, des villages en entier, en France pour ce que l'on connait. C'est du dur labeur et ce fut jouable parfois. Nous souhaiterions suivre ce fil sur ton avancée (ou tes replis) dans cette quête. En ce qui concerne la France nous mettons en ligne ces annonces de terrains, ruines... pour justement des investigations de néo ruraux. En tous cas garde des écrits de ton histoire.
Avatar de l’utilisateur
CabanesRedac
Site Admin
 
Messages: 874
Enregistré le: Lun Mai 28, 2007 9:27 am
Localisation: 12 et 974

Re: La Belgique vous salue bien :)

Messagepar Kytiara » Mar Nov 26, 2013 12:31 pm

C'est deja prévu, j'ai deja crée le blog pour cela, j'ai pas mal de gens qui veulent garder contact avec moi donc..voila ^^
Je ne me considère pas comme neo-ruraux, dans le sens ou j'ai vécu a la base en campagne, et que la ville n'as pas été un choix mais qu'on m'y a obligé (le ping pong administratif quand tu es en rue, c'est infernal).

Le but de la rehabilitation de hameau, n'est pas de le faire seul, je part seule, mais je part rejoindre certains lieux espagnols ou internationnaux qui ont travaillés ou travaillent a ces rehabilitations. La Crise a ferçé pas mal d'Espagnols a le faire, et certains français ont fait de même, ce bien avant la crise de 2008. Mon but est de voir les alternatives faits durant le voyage et de voir ce qui sera fesable sur place.
Le but du lieu ne sera pas de faire un lieu a touristes comme j'ai souvent vu, j'ai deja eu des discutions, et avec certains, ce qui revenait concernait l'argent et toujours l'argent. Alors que mon but est de prouver qu'on peu s'en passer a condition de travailler dans ce sens. Normalement, j'aimerais en faire un lieu pour les nomades qu'ils soient gens du voyage comme tout autres... le payement, si je puis dire, serait simple: repas et nuitée contre travails dans les jardins, vergers ou auprès des animaux. Laid a dire, mais pour ces derniers, la crise fait que pas mal s'en debarrasse (et pas que les jeunes ou les vieilles, je parle parfois et meme souvent d'animeaux en santé).
Le but final est celui là, j'ai encore pas mal de temps pour peaufiner, mais sans voir les lieux réellement de mes yeux, dur de dire quoi que ce soit.

Reprendre un lieu abandonné est souvent considéré comme du squat, cependant pour donner l'exemple:
http://lesmoutonsenrages.fr/2012/10/30/ ... bandonnes/
C'est acceptés par les autorités, enfin certaines, car d'autres ont sentis le filon comme j'ai expliqué, et en France, si certains l'ont fait, ils appliquent l'Adage: "pour vivre heureux, vivons cachés".

Personnellement, je suis contre la propriété, telle que faites de nos jours du moins: pour donner des exemples plus lointain dans le temps: même un serf paysan, recevait de la terre a prêter ou louer contre des affaires en nature (poulet, legumes, ect) ou des menus services auprès des habitants (le bailli, le cercle vilageois ou le seigneur).
J'ai donc décidé dès le depart, que le surplus de production (et y en a, suffit de voir les jardins de l'ASBL près de chez moi): une partie sera mise en reserve pour l'hiver (séché en plus des legumes d'hiver et de viandes sechées ( grisons, choux, carottes, poireaux) gardés pour une vingtaine de personnes), mais le plus gros du restant de production, sera pour la ville ou le village dont dépendra le hameau abandonné. Normalement je vais faire aussi des reserves en termes de semences car quand je vois certaines lois en France, je sais qu'invariablement en Belgique, on va avoir cette lois aussi (TT).
Par experience, je sais que pas mal ne seront pas permanents, c'est même rares en fait, généralement pour les plus gros connu, cela tourne entres 15-20 permanents et une dizaine tournant autours dans les lieux alternatifs.

Concernant la biomethanisation, je vois pour l'instant avec certains qui avaient crée un systeme de biogaz artisanals. Dans le pire des cas, je pense que ce sera plus tard. Je ne suis pas contre d'autres systeme comme les panneaux solaire mais on les a presenté eux et les eoliennes comme des solutions, la biomethanisation aussi, hors le rendement n'est pas effectifs:
- Les panneaux solaires ont un rendemnt max alentour de 50% et utilisent des elements rares dans leurs conceptions, raison pour laquelle, je suis plutot contre.
- Les eoliennes provoquent pour beaucoups, pas mal de problèmes similaires aux grandes tours electrique, hors on sais a quel point c'est nocifs.
- La biomethanisation: cela demande beaucoups de matières organiques hors, on en aura besoin aussi pour le compost de cette matière organique. Faudra que je voie avec les experiences faites en Afrique et dans le nord de l'Europe pour voir ce qu'on donné les creations artisanales sur le biogaz, car on m'as souvent dit que certains avaient reussis ainsi a creer electricité et chaleur pour tout un village avec une petite installation.

Mon but est de changer de vie definitivement...dans un but a long termes. Et je ne compte pas reculer, meme si c'est difficile.
Avatar de l’utilisateur
Kytiara
cabanaute
 
Messages: 3
Enregistré le: Dim Nov 17, 2013 9:45 am
Localisation: Belgique

Re: La Belgique vous salue bien :)

Messagepar Babs » Dim Déc 22, 2013 11:30 am

Salut Katyara,

j'aime bien ton message et tu en es où? C'est utopique mais d'un autre côté c'est l’aventure. Si ce n'était pas aussi utopique ce ne serait pas l'aventure. Après le triporteur cela me parait juste pour la sécurité, et la logistique des travaux.
Arrête de rêver ta vie, vis ton rêve!
Avatar de l’utilisateur
Babs
Baron perché
Baron perché
 
Messages: 77
Enregistré le: Jeu Mar 15, 2012 3:57 pm
Localisation: Ardennes


Retourner vers Les robinsons

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron