robinsons
récits
alternatifs
néo-rural
aventures

Le « nature writing » ou les chroniques des grandes plaines

14 août 2010 13 février 2017 Miguel 108 vues 2 messages
Une bande d'écrivains écolos vit dans un coin reculé du Montana, et les états du nord. Une "appellation contrôlée".

Le long des Rockies et plus au nord jusqu’au Montana, vit en marge une espèce, pas encore connue chez nous, d’écrivains écolos qui se retirent dans des coins ou ils ne rencontrent aucune âme qui vive à des dizaines de miles à la ronde et peuvent ainsi passer des hivers dans des cabanes à l’instar […]

Le long des Rockies et plus au nord jusqu’au Montana, vit en marge une espèce, pas encore connue chez nous, d’écrivains écolos qui se retirent dans des coins ou ils ne rencontrent aucune âme qui vive à des dizaines de miles à la ronde et peuvent ainsi passer des hivers dans des cabanes à l’instar des anciens trappeurs.


« Tales » en Anglais signifie Chroniques, ces histoires de vies, ces moments racontés afin qu’ils ne tombent pas dans l’oubli car ils ont la fragilité de la simplicité et sont irremplaçables, irréversibles.

montagnesmontana_001.jpg

Farouches défenseurs de ces immensités – encore – sauvages, leurs plus proches voisins sont les Grizzly, bêtes mythiques qui demeurent fidèles à leur réputation et il est surtout recommandé de ne pas les inviter à une relecture d’aventures au fond des bois…

Ils se nomment entre autres: Doug Peacok, Rick Bass, Pete Fromm, et se situent dans la lignée des grands écrivains comme Jack London, Richard Ford ou encore Jim Harrison. A ceci près qu’ils sont profondément engagés pour la sauvegarde des forêts sauvages, de vallées perdues, de rivières vivaces. Qu’ils soient vétérans du Vietnam ou des figures de la contre-culture comme leur doyen Edward Abbey activiste écologique aux méthodes assez radicales, ils sont des adeptes des contrées reculées où l’on se confronte à la nature dans son immensité et toute sa force. Une capitale « littéraire » dans ce nord : Missoula.

40404hagginambarneight_001.jpg

Image aimablement proposé par Mark et the crew du site www.montanapictures.net

Ainsi Doug Peacok, en rupture avec la société à son retour du Vietnam où il a effectué son séjour en temps qu’infirmier, est devenu expert dans le comportement du grizzly. Cependant dans son essai « Une guerre dans la tête », il relate l’enterrement du chef de file de cet anar écolo Edward Abbey dans un canyon désertique enroulé dans une bâche et avec quelques pelletés de gravats.

Ce même Abbey avec lequel il dégommait les panneaux à coups de Winchester. Ces faits sont relatés dans le roman « Le gang de la clé à molette » qui deviendra dans les 70s un roman contre culture pour le pionnier de la défense écolo Nord Américaine. Mais Abbey a surtout écrit « Désert solitaire » et inspira la création de l’organisation radicale « Earth first » dont le slogan est « pas de compromis dans la défense de la mère terre ».

Pete Fromm beaucoup plus sage a accidentellement vécu sa première expérience dans les montagnes par la surveillance un hiver entier de millions d’oeufs de saumons. Il écrit des récits d’hommes des bois, transcende le genre pour atteindre l’oeuvre littéraire avec  » Indian creek » il a écrit une dizaine de romans et recueils de nouvelles…

« Chaque matin, je prenais alors le chemin de la cabane, par tous les temps, et, installé à mon bureau devant la fenêtre, je regardais le marais, si près de la berge que les herbes ondoyantes venaient caresser la vitre. Ces hautes herbes formaient un océan. »
Rick Bass Le journal des cinq saisons

« La cabane où j’écris est située au bord d’un marais ravissant. C’est une vieille cabane en bois, très petite, qui ne dispose que d’un poêle à bois. Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité. Juste une table, une chaise et la fenêtre. » C’est ainsi que Rick Bass décrit son « bureau ». Un endroit qui imprègne l’auteur au coeur de univers et de ses combats.

lelivredeyaak.gifcontre les pipelines géants que Rick lutte et çà c’est son domaine de part sa formation et ses premiers emplois dans les pétroles. Il faut se souvenir qu’il est natif du Texas;

Des dizaines d’écrits donc à découvrir pour s’évader dans les rocheuses, le Montana, les Dakotas à l’épicentre des américains écolos. Et oui, tous ne sont pas les actionnaires des Monsantos et consorts.

Sujet inspiré par l’article de Didier Jacob du Nouvel Obs.

Ces écrivains sont édités par Payot et O. Gallmeister.

néo ruraux, cabane, yourte, robinsons, bois, alternatifs, campagnes, États unis, autorisations, constructions, voyage, écrivains, missoula, écologistes, Doug Peacok, Rick Bass, Pete Fromm.

Messages

  1. Par Les Cabanes

    Le « nature writing » ou les chroniques des grandes plaines
    Je suis fan et absolument fan. Il faudrait des anars de cette trempe dans nos contrées.
    Yann de Dijon.

  2. Par Yann

    Le « nature writing » ou les chroniques des grandes plaines
    Je suis fan et absolument fan. Il faudrait des anars de cette trempe dans nos contrées.
    Yann de Dijon.

Autres articles à découvrir

Lire Plus

Le retour de Julie

Julie rentre de voyage, elle revient des États-Unis, elle nous livre...
Lire Plus

Jacques, un voyageur à la campagne

Jacques est passé de la grande ville à la campagne à la fin des années...
Lire Plus

Suivez Alex à la rencontre des habitants insolites

Alexandre Chamelat nous invite à croiser sa route pour un road trip...

Sommaire ...

Publicité

Dans la même rubrique

Les dernières cabanes

Les derniers articles

Au hasard ...

Les plus consultés

Mots clés

LES FICHES PRATIQUES

Construction des cabanes, législation, autonomie, annonces de ventes, écologie.

Depuis 2005,tous les dossiers complets pour vous installer et construire votre cabane.

UN MONDE DE CABANES

Découvrez les cabanes perchées, cabanes en pierre, cabanes du monde.

Des idées pour trouver votre cabane dans les bois ou dans les arbres, dans un jardin, sous les tropiques.

LA VIE DES ROBINSONS

Partez à la découverte des néo-aventuriers des bois, changez de vie.

Des rubriques sur la vie dans les cabanes, les habitats insolites, les actualités et le grand forum.

Centre de préférences de confidentialité