Quoi de neuf ?

Ma cabane: Budget limité, rondins, torchis & système D

jack wood

Membre d'honneur
Membre du personnel
Communauté des cabanes
Inscrit
21 Juin 2010
Messages
188
J'aime
4
Points
18
Localité
Sud Ouest
#41
Si je peux te rassurer Kiki l'isolement en France est très rapide. Une petite route secondaire, du type 1 voiture toutes les 15 mn, puis un chemin de 500 m de long et tu ne verras plus personne. ;) C'est super fastoche!
 

grosminet

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
2 Août 2010
Messages
137
J'aime
1
Points
0
Localité
France
#42
vu la croissance démographique, faut relativiser un peu...
sans parler des anglais et hollandais qui raffolent des maisons isolées en France
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#43
Bonjour,

donc pour la charpentes. Les rondins doublés tiennent avec des pointes de 16cm de long.

Et les solives carrées sont posées sur le rail. Pour ne pas qu'elles bougent elles sont tenues deux par deux avec des pointes, petites, recourbées (on passe le fil de fer dedans).

Ca fait un genre de "nunchaku".
Et en bas, on appointe, avec une pointe de 16cm. Pour éviter que ça ne bouge.
Ensuite, comme on appointe les planches du toit sur les solives, là, ça ne bouge plus du tout...

Vivre dedans à l'année, ça me semble carrément possible.
Personnellement j'y ai passé des nuits par des températures négatives et on reste, même sans feu, dans la cabane, vers les 10-15° Donc avec un bon sac de couchage, c'est luxe.
Il y a une source pas loin, du bois à volonté, les vieux ne sont pas méchants, je me suis même fait des copains.
Moi, un enfant du 93.

On prend sa routine au bout d'une semaine.

Mais je conseille le poêle, pas forcément une cheminée, Le poêle c'est facile à monter ça ne prend pas de place, et au total, avec les tuyaux d'occasion j'ai dû claquer 70euros.

Le poêle chauffe vite (il faut même faire attention avec ça, et bien isoler le tuyau du toit, sinon c'est l'incendie), il est compact, on perd peu de place, facile à utiliser, et reste chaud longtemps.

J'aime mon poêle, on en trouve du même modèle de 30 à 70euros sur le bon coin.
 

yullens

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
29 Décembre 2010
Messages
450
J'aime
1
Points
0
Localité
63270
Site web
anhentgwenn.canalblog.com
#44
extra , tu abordes tous les côtés de ton choix et c'est avec précision que tu nous fais partager ton projet.
le gars du 93 t'assures .
bonne continuation , prends soin de toi
 

KikiLaNoisette

Cabanaute
Communauté des cabanes
Inscrit
19 Janvier 2011
Messages
3
J'aime
0
Points
0
#45
jack wood a dit:
Si je peux te rassurer Kiki l'isolement en France est très rapide. Une petite route secondaire, du type 1 voiture toutes les 15 mn, puis un chemin de 500 m de long et tu ne verras plus personne. ;) C'est super fastoche!
grosminet a dit:
vu la croissance démographique, faut relativiser un peu...
sans parler des anglais et hollandais qui raffolent des maisons isolées en France
Je n'ai pas encore choisi l'endroit exact où j'aimerai m'installer un jour. En revanche, je sais qu'à plusieurs dizaines de km environ, de là où j'habite, il n'y a que quelques bergeries et un peu plus loin, la forêt.

maadiar a dit:
Bonjour,

donc pour la charpentes. Les rondins doublés tiennent avec des pointes de 16cm de long.

Et les solives carrées sont posées sur le rail. Pour ne pas qu'elles bougent elles sont tenues deux par deux avec des pointes, petites, recourbées (on passe le fil de fer dedans).

Ca fait un genre de "nunchaku".
Et en bas, on appointe, avec une pointe de 16cm. Pour éviter que ça ne bouge.
Ensuite, comme on appointe les planches du toit sur les solives, là, ça ne bouge plus du tout...

Vivre dedans à l'année, ça me semble carrément possible.
Personnellement j'y ai passé des nuits par des températures négatives et on reste, même sans feu, dans la cabane, vers les 10-15° Donc avec un bon sac de couchage, c'est luxe.
Il y a une source pas loin, du bois à volonté, les vieux ne sont pas méchants, je me suis même fait des copains.
Moi, un enfant du 93.

On prend sa routine au bout d'une semaine.

Mais je conseille le poêle, pas forcément une cheminée, Le poêle c'est facile à monter ça ne prend pas de place, et au total, avec les tuyaux d'occasion j'ai dû claquer 70euros.

Le poêle chauffe vite (il faut même faire attention avec ça, et bien isoler le tuyau du toit, sinon c'est l'incendie), il est compact, on perd peu de place, facile à utiliser, et reste chaud longtemps.

J'aime mon poêle, on en trouve du même modèle de 30 à 70euros sur le bon coin.
Je te remercie d'avoir pris le temps de me répondre, Maadiar. Comme je l'ai écrit plus haut, je n'y connais pas grand chose dans ce domaine, toutes ces précisions me seront bien utiles si un jour mon rêve se réalise.
 

gentian

Cabanaute
Communauté des cabanes
Inscrit
13 Novembre 2008
Messages
2
J'aime
0
Points
0
#46
:D
Merci de partager votre histoire et vos photos ..... bien fait! me rappelle du livre Proenneke, que j'ai. Je tiens également à construire une cabane similaire ..... j'espère que mon mari va m'aider comme je l'ai de sérieux problèmes avec mon dos .... mais j'ai beaucoup d'espoir! continuerai à poster des photos s'il vous plait !
 

robiin-25470

Cabanaute
Communauté des cabanes
Inscrit
21 Mars 2011
Messages
2
J'aime
0
Points
0
Localité
FR
#47
cabane rondin

Je voudrais savoir quoi utiliser à la place du torchis pour boucher les espaces entre les rondins ?
 

grosminet

Membre d'honneur
Communauté des cabanes
Inscrit
2 Août 2010
Messages
137
J'aime
1
Points
0
Localité
France
#48
ça dépend si çaprend la pluie ou pas.
Sinon, ce ne sont pas les idées qui manquent : chanvre, boue séchée, pisé, cellulose, etc
 

jf

Constructeur
Communauté des cabanes
Inscrit
16 Mars 2011
Messages
11
J'aime
0
Points
0
#50
Merci Maadiar de nous avoir fait partager votre expérience et de si belles photos... Elles font rêver.

J'aurais une question d'ordre technique à vous poser, s'agissant de votre toit : comment avez-vous fixé l'isolant plastique (désolé, je ne trouve plus son nom...) sur les planches du toit. Je suppose que vous avez du dérouler plusieurs bandes : comment sont-elles fixées entre elles ? Clous, agrafes, colle...

J'envisage un toit végétal similaire au votre et je me posais la question de l'étanchéité.

Merci pour votre réponse, et encore un grand bravo !

JF
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#51
Hop là, de retour et avec de nouvelles photos.



On est bien le 1 mai! La petit fleur des luttes nous salue. L'hiver et ses stalactites sont oubliés (voir plus haut).

La cabane n'a pas bougé.



Un copain sort le vieux lit de camp et s'installe pour une sieste.



Rien n'aurait changé? Vraiment rien?
Mais si, sur le toit de nouvelles plantes se sont installées.





À l'intérieur, moins de changement. Les souris on grignotés bougies et savonnettes. On a dû détruire un nid de frelons installé au dessus du poêle. Mais le toit, les murs et les affaires laissées sont là. On pourra se coucher ce soir sans problème.






Et comme chez Astérix, tout se finit autour d'une flambée.



Pour les questions posées au-dessus.

Robin> On peut mettre n'importe quoi, le plus courant c'est le mélange "mousse+boue".
jf> Et pour le toit, c'est un gros plastique à cloques rondes, initialement on en déroule sur les fondations, pour éviter le salpêtre. Il est appointé, avec 15cm de chevauchement, et du goudron sur les raccords et les pointes. 1 mois de séchage, et hop de la terre.
 

niko

Robinson
Communauté des cabanes
Inscrit
13 Avril 2010
Messages
37
J'aime
0
Points
0
#52
c'est vraiment chouette, chapeau bas l'artiste
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#53
Merci!

Je vais essayer de dégager un peu les arbres devant maintenant. Pour recevoir plus de soleil. Mais juste à l'Est, j'ai peur que le soleil grille les plantes du toit si je coupe trop les arbres. Sinon, après, fini le toit végétal.

Puis j'essaye des petits systèmes pour me faciliter l'autonomie aussi. Parce que les corvées d'eau. Youpi.
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#54
Bonjour à tous,

ça fait longtemps que je ne suis pas venu ici... pardon.

Je voulais simplement vous donner des nouvelles de la cabane qui tient bien le choc. Pas de traces d'insectes xylophages, pas de trous de pic pour le moment... "Touchons du bois rond!"

Comme vous le verrez sur les photos la pente nord du toit est déjà bien colonisée par les mousses et quelques plantes y poussent même.

La pente sud, plus ensoleillée est quand à elle couverte de lupins, de pissenlits, de bouillons, et d'autres grandes fleurs annuelles non identifiées, qui prennent le relais des mousses. Il y a même un petit pin qui y pousse doucement.



Le matin (vers 9 heures), le soleil éclaire la façade.





Pas de pluie à l'horizon, le moment de bricoler un peu.





J'ai fait une nouvelle fenêtre. La précédente faite en récup de palette était pleine d'échardes, mal foutue (rapidement) et sans mastic... il fallait "upgrader". Comme le caisson de la fenêtre en demi-rondins est super épais, j'ai fait un cadre en tasseaux épais lui-aussi, et avec des charnières en-bas, car sur le côté je ne pouvais ouvrir qu'à 60°.
On ouvre en abaissant doucement un petit fil de fer entouré autour d'un clou.

Pour finir, une vue sur le coin "pic-nic" (moyennement utilisé ces temps-ci je dois l'admettre).



La vie y est toujours très agréable, rythmée par les allers du soleil, et ceci malgré la présence en foule des petites bêtes des bois. Renards, chevreuils, araignées et des mulots... Des mulots qui sont si peu farouches que l'un d'entre eux est venu dormir une nuit contre mon cou!

C'est vrai que n'étant pas occupée "à l'année", la cabane est rapidement devenue un hôtel pour rongeurs, oiseaux, papillons et autres insectes volants et rampants bien heureux de profiter d'une température ambiante ne descendant jamais sous les 10° grâce au toit végétalisé.

Du coup (ils ne vont pas être contents), si vous avez des solutions pour repousser un temps ces petites bêtes (sans les endommager) je suis preneur! Parce que si j'ai le cuir solide et que les insectes me piquent peu, et si je me fiche de dormir avec un mulot dans le cou, c'est moins le cas de amis que j'emmène (parfois) avec moi...

Merci pour eux.

À plus!
 

CabanesRedac

Membre d'honneur
Membre du personnel
Communauté des cabanes
Inscrit
28 Mai 2007
Messages
889
J'aime
6
Points
20
Localité
12 et 974
Site web
www.les-cabanes.com
#55
protection insecte cabane

Salut Maadiar,
et bonne année du dragon. C'est très sympa ces nouvelles du front. (le site de la cabane est sur des terrains de batailles 14-18 NDLR).
Ca m'a tout l'air efficace ce toit en terme d'isolation. Concernant tes potes: une solution contre les insectes lorsque l'on dort:la moustiquaire de lit. Tapes moustiquaire + lit sur un moteur.
J'en suis adepte et c'est formidable car fini mouches, chauves souris et j'en passe lorsque l'on a la fenêtre ouverte la nuit ou pendant la sieste. Les gens qui essaient, adoptent. Puis il y a un petit côté romantique...
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#56
Bonne année!

J'adjoins des photos prises juste après mon départ par un ami-voisin.












Oui le toit est bien, par contre sa garde vachement l'humidité, quand je suis arrivé il y avait pas mal de condensation. C'est sans doute ce côté "grotte" (du semi-enterré/toit végétalisé) qui garantit aussi la chaleur. Par contre du coup, oui, j'ai des petites bêtes...

(J'ai glané des recettes anti-insectes par-ci par-là, je vais répondre sur le sujet dédié)

(31/01/2011
j'ai édité, j'avais mis des tofs en doublon)
 

XXuK

Cabanaute
Communauté des cabanes
Inscrit
6 Juin 2012
Messages
2
J'aime
0
Points
0
#57
Salut Maddiar,

Je trouve ta fuste très réussie et puis tu as l'air d'y séjourner comme il se doit...
Merci pour ce partage :) ;)
 

tjeandel

Constructeur
Communauté des cabanes
Inscrit
10 Août 2012
Messages
7
J'aime
0
Points
0
#58
Magnifique ! bravo !
C'est exactement le but que je me suis fixé (j'ai déjà coupé et écorcé les troncs, ils sèchent depuis une dizaine de mois maintenant), je voulais donc avoir quelques précisions sur les fondations.
Sur une des photos on ne voit pas très bien mais on a l'impression que tu as placé des bois verticalement sous les premiers troncs. Tu peux nous éclairer un peu là-dessus. Pour rester dans le domaine des fondations, tu as aplani ton terrain avant de démarrer ?
Merci d'avance pour ces réponses.

Thierry
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#59
Bonjour!

Très bonne idée de laisser sécher les rondins (sur des cales, toujours). Je ne l'ai pas fait pour tous, et certains se sont fendus en vrille (Pas énormément, mais quand même, surtout où ça travaille, par exemple au contact du toit).

Oui, j'ai aplani le terrain. Enfin, je l'ai creusé!
J'ai dégagé 60cm d'un côté et 20 de l'autre. Le terrain étant très en pente. Et je l'ai fait avec un niveau et une grande planche de chêne, pour que le creuser tout en obtenant une surface "plane".

Sous les premiers rondins couchés j'ai mis de grosses pierres (au milieu des murs et aux 4 coins), et entre, des petites. En gros j'ai fait des murets, sous les rondins, pour que le bois ne touche jamais la terre.

Après, les montants de la porte sont enterrés eux. Mais ils tiennent bien.

Autre point, j'ai bien fait débordé le toit, tout autour, surtout au nord et à l'est, où les murs sont plus frais.

Et même, si c'était à refaire, je ferais encore plus déborder le toit. En l'appuyant sur deux rondins plus long par exemple.
Pas vraiment pour empêcher l'humidité, ce que j'ai fait est suffisant. Mais je gagnerai en auvent. Pour abriter du bois, des outils, ce serait pas mal.

J'espère que je réponds à tes questions.
 

maadiar

Baron perché
Communauté des cabanes
Inscrit
12 Avril 2010
Messages
74
J'aime
0
Points
0
Localité
France
#60
Allez, et quelques photos. Pour vous montrer que ma cabane en rondins tient toujours!
La cabane (fin août).

Un copain fait la mini vaisselle

Les plantes du toit ont bien grandi.
Bouillons et clochettes bleues au sud.


Des fraisiers... côté nord.

Côté nord encore.

Et là, on dirait le sud...

Et le soir, tout se termine autour du coin pic nic.

Prêts pour attaquer l'automne!
AH,... j'oubliais de signaler.
La fuste accueille une célébrité depuis le printemps.
Et oui, Hamtaro a démarré une colocation dans la mezzanine.
 

Haut