législation
cadastre
astuces
permis
ruines
zone agricole

Choix du site pour construire sa cabane, son cabanon

18 août 2018 23 septembre 2018 Miguel 1 338 vues Pas de message
Ou s'installer, construire sa cabane pour être tranquille. Tuyaux pour s'intégrer quand on s'installe et construit en alternatif.

Dans certains lieux où le prix du M² de terrain constructible a atteint des niveaux indécent, la chasse est faite aux petites constructions existantes. Celles ci,  qui années après années connaissent greffes et extensions pouvant s’avérer de véritables placements à long terme. Et en parlant de chasse à la cabane, le tuyau c’est peut-être d’être […]

Dans certains lieux où le prix du M² de terrain constructible a atteint des niveaux indécent, la chasse est faite aux petites constructions existantes. Celles ci,  qui années après années connaissent greffes et extensions pouvant s’avérer de véritables placements à long terme. Et en parlant de chasse à la cabane, le tuyau c’est peut-être d’être en bon terme avec les sociétés de chasse, et avec la mairie !


Bien entendu, il n’y a pas de règle sous ce titre. Ou s’établir et construire sa cabane? Statistiquement la campagne profonde est le meilleur endroit. Une petit ruine, des enfants à scolariser, un pouvoir de séduction près du bar du coin, des blagues avec le facteur.

Le bons sens géographique pour installer une cabane.

Aussi, Il est vrai que l’on a moins de chance d’avoir un souci avec une cabane en Lozère que si on cherche à l’édifier au pied du Mont Blanc.

Dans certains lieux où le prix du M² de terrain constructible a atteint des niveaux indécent.  La chasse est faite aux petites constructions existantes.  Et années après années, elles connaissent greffes et extensions pouvant, délais de prescriptions passés, être de véritables placements à long terme. Le Languedoc est devenu, par exemple, une experte pour chasser les découpeurs de maisons, les « cabanisateurs ».

cabane-pilotis_002.jpg

L’orientation de votre cabane? Comment trouver l’harmonie dans les bois.

Un critère important pour les résidents à l’année, c’est l’orientation;  Les conseils que l’on peut vous fournir rapidement sont les suivants.

  • Les combes, les vallées étroites comme on en trouve partout, c’est spécial. C’est très mignon une cabane dans un ravin, mais l’été c’est bye bye le soleil à 17H et l’hiver c’est bye le soleil tout court. Il est fort probable que l’on construisait certains hameaux dans les creux pour être près de l’eau.
  • La forêt: c’est super, mais il faut quelle soit peut être derrière la construction, et pas masquant la vue ou le couchant. Attention aux mythes et aux rêves: pas toujours faciles à vivre au quotidien et au quotidien hivernal.
  • Donc attention aux expositions Nord à flanc de colline. L’hiver vous risquez fort de ne pas voir le soleil pendant quelques mois.
  • Le couchant c’est pas mal. A l’époque, on recherchait des levants pour bosser au chaud et à la lumière naturelle. Mais maintenant on préfère se lever tard et profiter des derniers rayons. Alors, pour ne pas envier vos voisins d’en face, préférez directement  le bon côté. 
  • Les hauts de collines peuvent vite se transformer en hauts de Hurlevents avec tous ses avantages: le froid, les difficultés à dîner dehors le soir..
  • Attention aux devers. Les pneus qui dérapent un peu en été, seront très certainement inefficaces en hiver après un ou deux passages. Lorsque que l’humidité aura graissé votre chemin.
  • Procurez vous un livre de feng shui, avec les expositions des maisons, il y a souvent de bons conseils.
  • Pour les gens sensibles , procurez vous les cartes de pollution, de météos, de densité de population et autres sujets qui fourmillent sur le web

Merci de donner vos avis et faire de votre expérience dans les commentaires plus bas.

La cabane côté intégration.

Malgré tout, ne pensez pas que si vous achetez un bois au fond de n’importe où, vous n’allez pas être un total inconnu bien longtemps. Même sans le téléphone arabe, l’effet cloche-merle, il serait imprudent de sous-estimer les capacités de nos chasseurs nationaux qui, dès le mois d’août, battent les campagnes d’une manière souvent impressionnantes. Ceux-ci transforment des coins -qui peuvent paraître pour des citadins: en dehors du monde- en un terrain de loisirs ou ils connaissent le moindre muret. De plus sachez que les élus sont les premiers à s’adonner a cette activité. Donc c’est pour dire que le tuyau c’est peut-être d’être en bon terme avec les sociétés de chasse, et avec la mairie.

Conseils au néo ruraux

Alors un autre point important, ne faites aux autres, ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse. Vous vous attendez à un minimum de sourires, alors laissez de côté votre ombrageux.  Évitez votre meute de chiens errants, et ne faites pas de votre endroit, une annexe de la déchetterie de l’agglo, car les ennuis arriveront précocement. Et cela sera très légitime que les agriculteurs qui sont très rarement des pollueurs  vont tombent dessus. En effet, on ne parlera pas de produits chimiques, ici, pas des pesticides ou du round up mais nos campagnes et les champs sont très propres généralement.

Comment chercher sa cabane?

il faut déjà trouver une zone où vous allez vous sentir bien. Où vous trouverez de quoi vous occuper, travail, loisirs mais aussi la densité de vie associative. En effet, les néo ruraux et les locaux peuvent vous renseigner sur le tissus social de votre coin. Et aussi misez sur les intérêts des élus à votre installation. Certaines communes sont favorables aux néo-arrivants pour les écoles, les commerces etc.

Les annonces de ventes

Il vous faudra faire le tour des annonces sur les supports locaux, les journaux sont très riches encore de ressources. Notre rubriques annonces peut vous apporter de bonnes indications de prix. Bien entendu, vous surferez sur le web pour les gros des annonces.

En conclusion.

Donc si le cœur vous en dit, foncez, les bois sont « encore » peu chers car incultivable. Et l’hectare peut vous en coûter moins cher qu’une citadine diesel de 200 000 Km. Sachez par contre, que de nombreux voisins européens s’aventurent dans ce genre d’investissement impossible à réaliser chez eux, par manque de place et suite à la flambée de l’immobilier. Mais çà se tasse. Et les Anglais n’investissent plus aussi massivement dans nos campagnes.

header-nomad.jpg

cabane, cabanon, cabane en bois, relevage, ruine, terrain, construction, autorisation, permis, hll, cadastre, bois, achat, construire, mairie, plans, zone naturelle, agricole

Autres articles à découvrir

Lire Plus

La ruine « oubliée »

Si vous trouvez une ruine non cadastrée sur votre terrain, l’astuce c’est...
Lire Plus

L’habitation Légère de Loisirs (HLL) : Attention aux amalgames

L'habitation Légère de Loisirs (HLL) : appellation désignant des...
Lire Plus

Rebâtir une ruine : « relevage et reconstruction »

Le relevé et la reconstruction d'une ruine dépend du contexte des ruines...

Sommaire ...

Publicité

Dans la même rubrique

Les dernières cabanes

Les derniers articles

Au hasard ...

Les plus consultés

Mots clés

LES FICHES PRATIQUES

Construction des cabanes, législation, autonomie, annonces de ventes, écologie.

Depuis 2005,tous les dossiers complets pour vous installer et construire votre cabane.

UN MONDE DE CABANES

Découvrez les cabanes perchées, cabanes en pierre, cabanes du monde.

Des idées pour trouver votre cabane dans les bois ou dans les arbres, dans un jardin, sous les tropiques.

LA VIE DES ROBINSONS

Partez à la découverte des néo-aventuriers des bois, changez de vie.

Des rubriques sur la vie dans les cabanes, les habitats insolites, les actualités et le grand forum.